• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé au travail

Un sommeil de meilleure qualité aide à accéder la pleine conscience

Trente minutes de sommeil supplémentaire chaque nuit permettent d'être plus concentré et attentif dans l'exécution des tâches quotidiennes.  

Un sommeil de meilleure qualité aide à accéder la pleine conscience pondsaksit/ISTOCK

  • Publié le 15.10.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La pleine conscience se définit part une attention bien ajustée à l'environnement
  • L'accès à cet état de pleine conscience est facilité lorsque la durée du sommeil est prolongée de 20 minutes

La pleine conscience désigne le fait de placer toute son attention dans l’activité que l’on réalise, sans jugement, ni opinion. Il s’agit d’être pleinement à ce que nous faisons, sans distraction. Cette pratique est souvent associée à la méditation, car celle-ci permet d’accéder à cet état mental. Mais il est possible d’utiliser la pleine conscience dans des activités du quotidien voire même dans le travail. Des chercheurs de l’université de Floride du Sud constatent qu’un sommeil de bonne qualité facilite l’accès à cet état mental. Leur recherche a été publiée dans la revue Sleep Health.

Les troubles du sommeil, un enjeu important chez les infirmiers 

"L’attention de pleine conscience va au-delà du simple éveil, précise Soomi Lee, autrice principale de cette étude. Elle indique un contrôle de l’attention et une auto-régulation qui est liée à la sensibilité et permet l’ajustement à son environnement." Elle explique que l’on peut être réveillé et alerte, mais pas en état de pleine conscience, comme on peut se sentir fatigué et l’être. Cette recherche a été réalisée dans un cadre professionnel : les chercheurs se sont intéressés à des infirmiers et infirmières. Ils rappellent qu’un sommeil de qualité et une attention de pleine conscience sont primordiaux dans le cadre de leurs fonctions. Pourtant, les troubles du sommeil sont fréquents dans cette profession à cause du travail de nuit mais aussi de la nature de leur activité, où ils peuvent être exposés à des situations difficiles. 

Une analyse réalisée grâce à des questionnaires 

Pendant deux semaines, les chercheurs ont suivi 61 infirmiers et infirmières. Trois fois par jour, les participants devaient répondre à un questionnaire sur leur état mental et leur sommeil, grâce à une application pour smartphone. Parmi les questions posées, il y avait des affirmations comme : "je faisais quelque chose de manière automatique, sans être conscient de ce que je faisais" ou "j’ai trouvé difficile le fait de rester concentré sur ce qu’il se passait". Une montre connectée leur a été prêtée pendant la durée de l’étude pour quantifier leur sommeil, et analyser les cycles de sommeil profond et d'éveil. 

La santé des patients en jeu 

Les chercheurs ont constaté que l’attention de pleine conscience des participants était plus importante lorsqu’ils dormaient mieux. Les mêmes bénéfices ont été observés lorsqu'ils dormaient plus longtemps, en moyenne, 29 minutes supplémentaire par nuit. Ils étaient également moins fatigués dans la journée. Ceux qui ressentaient le plus de moments de pleine conscience avait 66% de risques en moins de souffrir d’insomnie, en comparaison aux autres. Pour les auteurs de l’étude, ces résultats sont une piste pour l’élaboration de nouvelles stratégies de prévention en matière de santé, basées sur le comportement, pour aider les personnels soignants. Pour eux, améliorer le sommeil de ces professionnels de santé, c’est garantir un meilleur soin aux patients. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité