• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bonne résolution

Rentrée : les Français reprennent le sport mais changent leurs habitudes

74% des Français se déclarent prêt à reprendre une pratique sportive, mais avec des modalités de pratique différentes depuis le confinement. 

Rentrée : les Français reprennent le sport mais changent leurs habitudes Ivanko_Brnjakovic / istock.

  • Publié le 05.09.2020 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La crise sanitaire ne semble pas atteindre l’envie des Français de faire du sport.
  • 58% des sondés envisagent une pratique individuelle et 42% une pratique à domicile/par internet. 

Une grande majorité des Français a bien l’intention de reprendre une activité sportive à la rentrée, même si le contexte a modifié leurs façons de pratiquer, selon un nouveau sondage* de la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) et de l’Institut Ipsos.

Une pratique individuelle et à domicile

La précédente vague du baromètre Sport Santé révélait que 2/3 des Français (66%) pratiquaient une activité physique au moins une fois par semaine pendant le confinement. Interrogés récemment sur  leur intention à la rentrée, 74% des sondés se déclarent prêt à reprendre une pratique sportive, mais avec des modalités de pratique différentes.

Si la crise sanitaire ne semble pas atteindre l’envie des Français de faire du sport, elle a un impact sur les modalités de pratique. En effet, nous allons plus vers une pratique individuelle et à domicile. 58% des sondés envisagent une pratique individuelle et 42% une pratique à domicile/par internet. 

Les jeunes en mauvaise forme

La préférence pour une activité individuelle est notamment justifiée par la peur de contracter la Covid-19 pour 34% des interrogés. “Le confinement a fait des adeptes du sport à domicile/par internet. Près d’une personne sur deux qui envisage pour la rentrée une activité à distance déclare avoir pris cette habitude d’utiliser des supports numériques à cette occasion", note la Française d’Éducation Physique.

Sur l’ensemble des populations interrogées, ce sont les jeunes de 25 à 34 ans qui attribuent la plus mauvaise note à leur état de forme : 6,3/10 (vs 6,6 sur l’ensemble des Français). Ils témoignent de niveaux inférieurs à leurs ainés notamment s’agissant de l’alimentation, de la résistance au stress et de la capacité à rester en bonne forme physique. Certainement conscients de leur état de forme en baisse, 8 jeunes sur 10 (80% des 25-34 ans) ont l’intention de reprendre une activité sportive à la rentrée.

*Enquête réalisée par l’institut IPSOS pour la FFEPGV auprès de 1 083 personnes de 16 ans et plus, du 18 au 20 Août 2020. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité