• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Faux départ

Covid-19 : 22 écoles fermées trois jours après la rentrée

Une vingtaine d’établissements scolaires et 120 classes ont dû être fermés en raison de cas de Covid-19, seulement trois jours après la rentrée scolaire. 

Covid-19 : 22 écoles fermées trois jours après la rentrée Halfpoint / istock.

  • Publié le 04.09.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 22 établissements scolaires ont été fermés en France et plus d’une centaine de classes, en raison de cas avérés de Covid-19.
  • Trois cas de Covid-19 déclenchent la fermeture d’une structure scolaire.

A peine trois jours après la rentrée scolaire, 22 établissements scolaires ont été fermés en France et plus d’une centaine de classes, en raison de cas avérés de Covid-19. "Cela varie évidemment chaque jour", explique le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer sur Europe 1, précisant qu’environ 250 protocoles pour des suspicions de cas étaient déclenchés quotidiennement. Ces inquiétude sont généralement "liées à des facteurs externes à l’école, avec des personnes qui souvent avaient pu être contaminées avant la rentrée", précise-t-il. 

Plutôt optimiste, Jean-Michel Blanquer a également rappelé que "s’il y a plus de trois cas de Covid, ça déclenche la fermeture d’une structure scolaire" et qu’en cas de "phénomènes amples (de fermeture) dans le futur, on déclencherait un protocole permettant d’aider les familles. Mon objectif c’est que les familles ne soient pas perturbées dans leur vie courante".

Masque obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans

Le ministre de l’Education avait préparé la rentrée scolaire en annonçant que le masque serait obligatoire pour tous les élèves de plus de 11 ans au 1er septembre, et ce même quand la distanciation sociale est respectée. Des médecins plaident aussi pour rendre obligatoire le port du masque dès 6 ans, mais la mesure fait débat.

Il n’est pas encore question de "deuxième vague", mais l’épidémie de coronavirus progresse en France de manière exponentielle. Depuis le mois de juillet, les dépistages ont été multipliés par un peu plus de deux, et le nombre de cas de Covid-19 a été multiplié par 12.

La circulation virale est active en France

L’impact sur le système de soin reste à ce jour modéré, mais est en constante augmentation depuis 6 semaines. Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, les passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 ont augmenté de 10%. La même tendance est observée pour le taux d’admission en réanimation, qui a progressé de 21%.

"La circulation virale est active en France métropolitaine, particulièrement chez les adultes jeunes. Cette situation est préoccupante et tous les efforts doivent converger dans la crainte d’une augmentation du nombre d’hospitalisation et de décès. L’adoption par tous des mesures de prévention (hygiène des mains, distanciation physique, saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades, tousser dans son coude et port du masque) doit se renforcer tout comme la stratégie « Tester-Tracer-Isoler » consistant à identifier les nouveaux cas et leurs contacts puis les isoler au plus tôt pour casser les chaines de transmission", conclut Sophie Vaux, épidémiologiste.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité