• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cervelet

Prise de décision instantanée : la région du cerveau impliquée identifiée

Le cervelet, à l’arrière du crâne, est la région du cerveau impliquée dans la prise immédiate de décision.

Prise de décision instantanée : la région du cerveau impliquée identifiée janulla/iStock

  • Publié le 06.09.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les interneurones de la couche moléculaire dans le cervelet sont liés à la prise de décision.
  • En inhibant les interneurones de la couche moléculaire dans le cervelet des souris, les chercheurs ont constaté qu'elles ont des difficultés à prendre des décisions rapides.

Les interneurones de la couche moléculaire (MLI) sont une région mal comprise dans le cervelet, une structure de l’encéphale des vertébrés notamment impliquée dans le rôle moteur. Une étude menée par des chercheurs américains de l’université du Colorado Anschutz Medical Campus suggère que cette zone est le lieu des prises instantanées de décisions. Les résultats de cette étude ont été publiés le 31 août dans la revue Nature Communications.

Les interneurones de la couche moléculaire impliqués

Les chercheurs se sont intéressés à comprendre où se passe la prise rapide de décision. “Nous voulions savoir comment ce type de prise de décision se déroule, poursuit Diego Restrepo, professeur de biologie cellulaire et développementale à la faculté de médecine de l'université du Colorado et auteur principal de l’étude. Comment, par exemple, décidez-vous de vous balancer ou de ne pas vous balancer sur une balle rapide au baseball ?” Pour ce faire, ils ont mené leur étude sur des souris à l’aide d’un microscope multiphotonique qui permet de scruter le cerveau des rongeurs en mouvement. Les chercheurs ont observé ce qu’ils se passent au moment où ces derniers décident, ou non, de lécher une solution aqueuse.

Plus précisément, ce sont les interneurones de la couche moléculaire dans le cervelet des souris qui ont attiré l’attention des chercheurs. Une récompense en eau sucrée leur a été donnée si elles léchaient l’eau avec une odeur agréable alors qu’un temps mort leur a été accordé si elles s’abstenaient de lécher de l’huile minérale non parfumée. Les réponses MLI n’ont pas différées entre les odeurs mais, avec l’apprentissage, l'odeur de récompense a provoqué une forte augmentation des réponses calciques MLI. Lorsque les stimuli ont été inversés, le MLI a remplacé les réponses aux odeurs.

De nouveaux rôles du cervelet mis en lumière

Cette nouvelle étude met en lumière les autres rôles joués par le cervelet. Lorsque les scientifiques ont inhibé l’activité du MLI, les souris sont devenues moins efficaces pour prendre des décisions. “Nos données indiquent que les MLI ont un rôle dans l'apprentissage dans la prise de décision, a déduit Diego Restrepo. Autrement dit, cela aide à déterminer si quelque chose est bon pour moi ou non.”

Ces résultats éclairent le rôle joué par le cervelet dans la cognition et les émotions et qui est associé à des conditions non motrices telles que les troubles du spectre autistique. “Beaucoup d'apprentissage se déroule à l'intérieur du cervelet, confirme le chercheur. Le cervelet peut aussi être le lieu où un choix rapide se produit.” Cette étude montre qu'elle coordonne aussi le mouvement et la prise de décision. “Nous avons trouvé tout un sous-ensemble de cellules cérébrales qui changent après l'apprentissage, avance Diego Restrepo. Il met en lumière le fonctionnement du cervelet et le réseau complexe de connexions qui entrent dans la prise de décision rapide.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité