• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé en vacances

Comment soigner une piqûre de méduse

Cet été, les méduses devraient embêter de nombreux vacanciers, notamment sur le littoral méditerranéen où une invasion d’invertébrés a été constatée. En cas de piqûre, mieux vaut rincer avec de l’eau de mer qu’avec l’urine — comme le suggère une légende tenace — qui risque d’aggraver la piqûre.

Comment soigner une piqûre de méduse paolo barelli/iStock

  • Publié le 22.07.2020 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En cas de piqûre de méduse, il faut rincer abondamment à l'eau de mer et enlever les filaments plantés dans la peau.
  • Il faut éviter l'eau douce ou l'urine qui aggrave les douleurs.
  • La chaleur ou le vinaigre peuvent être utilisé pour enlever les filaments.

Les méduses sont présentes un peu partout dans les océans et il vaut mieux les éviter. Il n’est pas toujours facile de les esquiver et parfois elles arrivent à nous piquer. Cela se produit par leurs filaments dans lesquels se trouvent des cellules venimeuses qui se plantent dans la peau lors d'un contact. La plupart du temps, les méduses ne sont pas trop venimeuses et les brûlures et démangeaisons qui apparaissent ne sont que passagères, mais certaines sont particulièrement venimeuses et leurs piqûres peuvent aller jusqu’à la mort. Cela reste relativement rare et ces méduses ne se trouvent que dans quelques endroits dans le monde.

L’urine et l’eau douce : à éviter !

Cet été, les méduses vont embêter plus d’un vacancier. Une invasion de méduses sur le littoral méditerranéen a été constatée à cause de vents violents qui ont poussé ces invertébrés vers les côtes. Manque de chance, il s’agit des méduses pélagiques, les plus urticantes. Le reste du pays n’est pas en reste puisque dans le nord-ouest ce sont les méduses Aurélia qui sont arrivées avec quelques semaines d’avance. Les piqûres de méduse, semblable à une décharge électrique, ne sont pas mortelles en France mais n’en restent pas moins contraignantes et entraînent des douleurs, démangeaisons et brûlures.

Le premier réflexe pour se soulager est de sortir de l’eau et rincer abondamment la zone où l’on a été piqué à l’eau de mer. Il ne faut pas le faire à l’eau douce ou encore avec de l’urine comme le veut la légende au risque d’aggraver les démangeaisons et de raviver les douleurs. Ensuite, il faut retirer les cellules venimeuses avec un objet fin, comme une pince ou un petit couteau. Une autre option consiste à mettre du sable mouillé sur la zone concernée, gratter légèrement pour pouvoir retirer les filaments.

Le venin de la méduse n’aime pas la chaleur donc il est également possible d’approcher une flamme ou une cigarette pour le dissoudre. Le vinaigre peut également être utilisé puisqu’il contient de l'acide acétique qui permet de décoller les filaments sans les faire éclater. Une fois rentrée, il faut désinfecter la plaie avec de l’antiseptique et appliquer une pommade antihistaminique.

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité