• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé physique

Comment une hyperglycémie peut effacer les bienfaits de l’exercice physique?

Si l’exercice physique est indispensable pour se maintenir en bonne santé, ses bienfaits peuvent être atténués, voire annulés par un taux de glycémie trop élevé.

Comment une hyperglycémie peut effacer les bienfaits de l’exercice physique? Piyapong Thongcharoen/iStock

  • Publié le 30.07.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des recherches menées sur des souris ont montré qu'un taux anormalement élevé de sucre dans le sang diminuait les effets bénéfiques de l'exercice aérobie sur la condition physique.
  • En cause : des muscles moins bien vascularisés, et donc moins bien oxygénés.

Pratiquer une activité physique est non seulement bonne pour le moral, mais aussi pour la forme : nombre d’études ont en effet démontré l’importance de l’exercice aérobie sur la santé générale.

Toutefois, ces bienfaits doivent être soutenus par un régime alimentaire sain car, en cas d’hyperglycémie, c’est-à-dire en cas de taux anormalement élevé et chronique de sucre dans le sang, ils peuvent être fortement atténués.

C’est ce que révèle une étude menée au Joslin Diabetes Center de Boston (Etats-Unis) et publiée dans Nature Metabolism. Selon ses auteurs, qui ont observé cette diminution des gains de l’exercice aérobie chez des souris et des humains, un taux de sucre élevé dans le sang a des conséquences sur la condition physique. Ils ont aussi constaté que les personnes souffrant d’hyperglycémie avaient un niveau de forme physique plus bas que la moyenne.

Des difficultés à améliorer sa condition physique

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont utilisé deux modèles de souris ayant un taux élevé de glycémie dans le sang. Un premier groupe de souris a suivi un régime alimentaire occidental, riche en sucre et en graisses saturées, qui a entraîné une certaine prise de poids en plus de l'hyperglycémie. L'autre groupe a été génétiquement modifié pour produire moins d'insuline, ce qui a provoqué des augmentations de sucre dans le sang similaire à celles du régime occidental, même si les souris ont suivi un régime alimentaire plus faible en sucre et en graisses, et ont maintenu un poids corporel normal. Les deux groupes ont ensuite été soumis à un protocole d'entraînement dans lequel ils ont courus sur des roues dans leurs cages pour améliorer leur condition aérobie.

Au total, les rongeurs ont couru environ 500 kilomètres au cours de l’étude mais n’ont pas réussi pour autant à améliorer leur capacité d’exercice aérobie par rapport aux souris n’étant pas en hyperglycémie.

Des muscles moins bien vascularisés

Comment l’expliquer ? En examinant plus en détail le muscle squelettique chez ces souris, les chercheurs ont constaté que le tissu musculaire était moins vascularisé, ce qui explique pourquoi le niveau de forme aérobie n’a pas augmenté. Les auteurs de l’étude en ont donc déduit qu’un taux de sucre élevé dans le sang peut empêcher le remodelage des muscles.

Cette conclusion a été confirmée lors de tests cliniques sur de jeunes adultes. Les volontaires présentant un taux plus élevé de glycémie après l’ingestion de glucose ont aussi montré une plus faible capacité d’exercice aérobie.

La bonne nouvelle est que, bien que nos modèles de souris hyperglycémiques n'aient pas réussi à améliorer la condition aérobie avec l'entraînement, ils ont quand même obtenu d'autres avantages importants pour la santé grâce à l'exercice, notamment une diminution de la masse grasse et une amélioration du métabolisme du glucose, nuance Sarah Lessard, autrice principale de l’étude. Ainsi, l'exercice aérobie régulier reste une recommandation clé pour maintenir la santé des personnes avec ou sans hyperglycémie.”

Selon elle, ces résultats montrent qu’il est possible chez les personnes souffrant d’hyperglycémie chronique d’augmenter leur capacité d’exercice aérobie, notamment en adoptant un régime alimentaire avec un taux de glycémie bas, ou en prenant des médicaments contre le diabète spécialement conçus pour maintenir un taux de sucre dans le sang dans les limites normales. “Nous considérons souvent le régime alimentaire et l'exercice physique comme des moyens distincts d'améliorer notre santé, explique M. Lessard. Mais nos travaux montrent qu'il y a plus d'interaction entre ces deux facteurs liés au mode de vie que ce que l'on connaissait auparavant, et suggèrent que nous pourrions vouloir les considérer ensemble afin de maximiser les bienfaits de l'exercice aérobic pour la santé.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité