• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Diabète et maladies cardiaques : la viande rouge maigre n’augmente pas le risque

Une nouvelle étude montre que, quand elle est consommée dans le cadre d’un régime alimentaire sain, la viande maigre de bœuf n’augmentait ni le risque de diabète de type 2, ni le risque cardiovasculaire.

Diabète et maladies cardiaques : la viande rouge maigre n’augmente pas le risque SStajic/iStock

  • Publié le 16.06.2020 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Consommée dans le cadre d'une alimentation saine, la viande maigre de boeuf jouerait un rôle bénéfique sur notre santé, en diminuant le risque d'athérosclérose.

Lorsqu’il s’agit de démontrer le risque d’une consommation excessive de viande rouge sur la santé, les études scientifiques arrivent toutes à un résultat similaire : manger trop souvent de la viande de bœuf est un facteur de risque du diabète du type 2 et des maladies cardiovasculaires, tout comme les œufs ou la charcuterie.

De nouveaux travaux, menés par l'école de santé publique de l'université de l'Indiana (Etats-Unis) en collaboration avec l’Association nationale des éleveurs de bovins nuancent ces propos. Ils montrent que lorsqu’elle est consommée dans le cadre d’un régime alimentaire sain, la viande maigre de bœuf n’augmentait ni le risque de diabète, ni celui de maladies cardiovasculaires.

Un risque moindre d'athérosclérose

Selon les auteurs de cette nouvelle étude, menée auprès de 33 participants considérés comme présentant un risque de diabète de type 2, manger 150 g de viande de bœuf maigre à la place de glucides ou d’amidons raffinés, dans le cadre d’un régime alimentaire sain, n’est pas dangereux pour la santé.

La plupart des indicateurs de la santé métabolique et cardiovasculaire, tels que la sensibilité à l'insuline et le cholestérol LDL, ne différaient pas entre les deux régimes”, explique Kevin C. Maki, qui a dirigé les travaux. Seule différence notable avec le groupe témoin: la présence plus importante de cholestérol au sein des particules LDL (lipoprotéines de basse densité), dont la fonction est de transporter le cholestérol du sang aux cellules.

D’après les auteurs des travaux, en cas de consommation supplémentaire de viande maigre de bœuf, ces LDL sont “plus grosses et plus flottantes” et donc moins susceptibles de favoriser l’athérosclérose.

Cette étude est importante car elle montre que la viande rouge peut faire partie d'un modèle d'alimentation saine, affirme le docteur  Maki. Elle a montré que l'augmentation de la consommation de viande de bœuf maigre, en remplacement des amidons raffinés dans une alimentation saine, n'aggravait pas les facteurs de risque cardiométabolique.”

Toutefois, précise-t-il, “bien que cette recherche soit importante pour ceux qui choisissent d'inclure la viande rouge dans un régime alimentaire sain, nous n'encourageons pas les gens à augmenter leur consommation de viande rouge ni ne préconisons que ceux qui, autrement, consommeraient un régime de type végétarien commencent à manger de la viande rouge.”

Chaque année dans le monde, près de 34 000 décès sont imputables à une alimentation riche en viandes transformées selon l’Organisation mondiale de la santé. Selon Santé publique France, en France, 32% de la population consomme trop de viande rouge et 63% trop de charcuterie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité