Publicité

QUESTION D'ACTU

Recommandations de la HAS

Comment prévenir les caries chez les enfants

Afin d’éviter l'exposition des dents aux caries, les comportements de prévention sont très importants, notamment pendant la période qui jalonne l’enfance et l’adolescence. L'hygiène dentaire et alimentaire sont essentielles.

Comment prévenir les caries chez les enfants BANOS/TPH/SIPA

  • Publié 26.07.2013 à 11h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Une étude de la Drees (1) révèlait il y a quelques jours que les inégalités sociales influencent la santé dentaire des enfants. Ceux d'ouvriers consultent moins leur chirugien-dentiste, résultat, ils ont plus souvent des caries. D'après ce rapport, 8 % des enfants de cadres et 30 % des enfants d’ouvriers ont déjà eu au moins une carie à l’âge de 6 ans. En outre, en maternelle, 4 % des enfants de cadres ont au moins une carie non soignée, contre 23 % des enfants d’ouvriers. « Les inégalités de recours se traduisent par un repérage plus tardif des caries », précisait cette analyse. Face à ce constat accablant, il est bon de rappeler les recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) pour une meilleure santé bucco-dentaire des enfants, avec pour seul mot d'ordre, la prévention.

L'hygiène dentaire
Un brossage des dents au moins deux fois par jour est recommandé avec un dentifrice adapté à l’âge de l’enfant (< à 0,5 mg de fluorures/g de pâte chez les enfants de moins de 3 ans, 0,5 mg pour les enfants de 3 à 6 ans, 1,5 mg à partir de 6 ans). Chez les enfants à risque carieux élevé, des gouttes ou comprimés fluorés peuvent être prescrits en complément. De même, un chirurgien-dentiste peut appliquer, si nécessaire, un vernis ou gel fluoré tous les trois à six mois. Pour certains enfants, le scellement des sillons est un acte préventif bénéfique. Cette intervention, qui nécessite que la dent soit parfaitement saine, consiste à boucher les fissures à l’aide d’une résine polymère, formant alors une sorte de vernis protecteur. Elle est à réaliser dès l’apparition des molaires définitives et jusqu’à l’âge de 14 ans.


L'hygiène alimentaire
L'exposition aux sucres accroît bien évidemment le risque de caries, il est donc important d’éviter le grignotage entre les différents repas de la journée et l’absorption d’aliments collants. De même, toujours pour limiter l’effet de la consommation de produits sucrés, la Has recommande de boire de l’eau pure et de mâcher des gommes non sucrées contenant du xylitol. Ces chewing-gums ont obtenu le label de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), mais ne remplacent pas le brossage.

La mise en place d'une prévention collective
Le programme « M’T DENTS » lancé par l’Assurance maladie en 2007 prévoit un examen de prévention pris en charge à 100 % sans avance de frais, chez le chirurgien-dentiste de son choix, pour les enfants et adolescents de 6, 9, 12, 15 et 18 ans. En cas de nécessité de soins, les frais doivent être avancés (sauf à 6 et 12 ans), mais sont pris en charge à 100 % s’ils sont réalisés dans les neuf mois qui suivent la visite (hors prothèse, orthodontie ou appareil dentaire). La HAS recommande la participation de tous les enfants et adolescents à ce programme.
Enfin, ce programme prévoit également l'identification des populations considéréees comme plus à risque. Les professionnels de santé et de l’Éducation nationale sont par exemple invités à favoriser les examens de prévention bucco-dentaire pour les plus petits parmi les populations qui n’auraient pas adhéré au programme M’T DENTS.

(1) Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques

Source: Recommandations de la Haute Autorité de Santé

 



 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité