• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bien-être

Coronavirus : les Français en perte de repères temporels pendant le confinement

Les Français ont été nombreux à avoir perdu la notion du temps durant le confinement, ne sachant plus quel jour nous étions ou quelle heure il était. Un manque de repères potentiellement néfaste pour la santé.

Coronavirus : les Français en perte de repères temporels pendant le confinement Marjan_Apostolovic /iStock

  • Publié le 14.05.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Outre les répercussions psychologiques et physiques, il semblerait que le confinement ait également eu pour conséquence de faire perdre la notion du temps aux Français, selon un sondage Ipsos réalisé pour la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire.

“Quel jour sommes-nous ?”

Sans doute à cause de la sédentarité, parce que les journées se ressemblaient toutes, que la vie quotidienne n'était plus ponctuée par les mêmes obligations et les mêmes horaires, 43% ont admis oublier quel jour nous étions et 34% l'heure qu'il était. Une tendance plus accentuée chez les moins de 35 ans, avec respectivement 57% et 50%.

La sédentarité induite par le confinement amène à une perte de repères qui nuit à notre forme physique et à notre santé mentale, commente Patricia Morel, présidente de la FFRPGV. L’activité physique est un rempart contre cette perte de repères et elle doit en ce sens être encouragée.” 

En effet, pratiquement toutes les fonctions de l’organisme sont soumises au rythme circadien (jour-nuit), lequel est ponctué chez chacun d'entre nous par différents repères temporels (travail, repas, activités, nuit de sommeil…). En période de confinement, ces repères ont été bouleversés. Or, les troubles du rythme circadien peuvent avoir des conséquences sur le sommeil, le métabolisme, le fonctionnement du système cardiovasculaire, ou encore du système immunitaire. De fait, notre bien-être est considérablement affecté et la meilleure solution dans ces cas-là, est de pratiquer une activité physique régulière. 

La pratique d'une activité physique en hausse

Les Français semblent l'avoir compris : malgré la fermeture des clubs et des salles de sport, 6 sur 10 pratiquent au moins 1 heure de sport par semaine depuis le début du confinement, majoritairement (58%) chez eux, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

Les Français qui courent ou qui pratiquent une activité en intérieur cherchent avant tout à se faire du bien physiquement (93%) et psychologiquement (88%)”, avance un autre baromètre Sport-santé Ipsos. Bonne nouvelle : 13% des Français se trouvant en situation de sédentarité ont repris une activité sportive à cause du confinement, parmi lesquels, 55% grâce à des cours ou un coach.

Les Français semblent avoir compris que la pratique d'une activité physique pendant le confinement leur était essentielle, même si 34% déclarent encore n'en pratiquer aucune, dans 20% des cas par manque de place ou de matériel.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité