• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Doutes

Coronavirus : des sportifs français contaminés à Wuhan dès octobre?

D'après un athlète interrogé par BFMTV, les premiers cas français de coronavirus auraient pu avoir eu lieu dès octobre 2019, lors des Jeux mondiaux militaires organisés en octobre à Wuhan. Lui et d'autres sportifs auraient développé des symptômes à leur retour de Chine. 

Coronavirus : des sportifs français contaminés à Wuhan dès octobre? wahahaz/iStock

  • Publié le 06.05.2020 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des athlètes français qui participaient aux jeux mondiaux des militaires cet automne à Wuhan affirment avoir eu des symptômes de Covid-19
  • Cela signifierait que l'épidémie a pu commencer bien avant les premiers cas annoncés par la Chine

Le doute se fait autour du “patient zéro” du coronavirus en France. Chez nous, les deux premiers cas d’infection, à Paris et à Bordeaux, ont été annoncés le 24 janvier par Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé. Il y a quelques jours, sur Franceinfo, le professeur Yves Cohen, chef du service de réanimation des hôpitaux Avicennes de Bobigny, et Jean-Verdier, de Bondy, ont révélé qu'un premier cas de Covid-19 a été répertorié le 27 décembre en France sans que personne ne s'en aperçoive. Aujourd’hui, un nouveau témoignage vient semer le trouble. Selon les déclarations à BFMTV d’un athlète français qui préfère rester anonyme, les cas premiers français de coronavirus auraient pu avoir eu lieu dès le mois octobre, lors des Jeux mondiaux militaires organisés du 18 au 27 octobre 2019 à Wuhan, foyer de l’épidémie.

En effet, le sportif déclare avoir été malade lors de son retour en France. Il dit avoir eu de la fièvre, des difficultés respiratoires, des courbatures. D’après lui, d’autres membres de la délégation française ont subi les mêmes symptômes après la compétition qui a accueilli 10 000 athlètes du monde entier. “Il a passé trois jours cloué au lit alors que ça ne lui arrive jamais. Il pense à un coup de fatigue. Puis, quand la Chine commence à communiquer, sur le groupe Whatsapp de ces athlètes, on commence à s’affoler et à se demander si on n'a pas ramené le coronavirus, le problème c’est que personne n’a été testé”, explique la journaliste de BMFTV qui a recueilli le témoignage du sportif au téléphone. 

Le 25 mars, une autre sportive, la championne du monde de pentathlon moderne, Elodie Clouvel, avait déjà jeté un pavé dans la mare à ce sujet. Quand la chaîne locale Télévision Loire 7 lui avait demandé si elle était inquiète à l’idée de se rendre en Asie cet été, elle avait répondu non. “Parce que je pense qu'avec Valentin Belaud (son compagnon, pentathlète lui aussi, NDLR) on a déjà eu le coronavirus (…) On était à Wuhan pour les Jeux mondiaux militaires fin octobre. Et, en fait, il s'avère qu'après on est tous tombés malades. Valentin a loupé trois jours d'entraînement. Moi, j'ai été malade aussi. (...) J'ai eu des trucs que je n'avais pas eus avant. On ne s'est pas plus inquiété que ça parce qu'on n'en parlait pas encore.”

L’armée n’a pas prévu de tester les athlètes

Comme l’athlète cité par BFMTV, Elodie Clouvel assure que “beaucoup d'athlètes des Jeux mondiaux militaires” après le retour de Wuhan ont été “très malades”. “On a eu un contact avec le médecin militaire récemment qui nous a dit : je pense que vous l'avez eu parce qu'il y a beaucoup de gens de cette délégation qui ont été malades.”

Selon Le Parisien, de nombreux malades ont également été détectés au sein de la délégation suédoise, forte d'une centaine de membres aux Jeux mondiaux militaires de Wuhan. D'après le service de communication des forces armées suédoises, “aucune des personnes testées n'a donné de résultat positif.” 

Du côté de la France, impossible de savoir ce qui s'est réellement passé. D'après Le Parisien, “il a été demandé à la plupart des athlètes de ne plus répondre aux journalistes sur le sujet. [La] consigne leur a été donnée de renvoyer les questions à la direction de la communication des armées”. Interrogée par BFMTV, l'armée a déclaré qu'elle n'avait pour l'heure pas prévu de faire tester les 402 sportifs français présents à Wuhan en octobre. 

Selon les derniers chiffres dévoilés par le ministère de la Santé mardi 5 mai, la France comptabilise aujourd’hui 25 531 morts pour 133 000 cas confirmés (16 060 décès en hôpital et 9 471 dans les Ehpad). Mardi, 24 775 personnes étaient encore hospitalisées pour une infection au Covid-19 et 3 430 étaient en réanimation.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité