• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Activité physique

Déconfinement: dans quelles conditions sera-t-il possible de faire du sport ?

A partir du 11 mai, “il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physiques”, a annoncé Edouard Philippe mardi 28 avril. Le point en détail sur la question. 

Déconfinement: dans quelles conditions sera-t-il possible de faire du sport ? Christine McCann/iStock

  • Publié le 30.04.2020 à 11h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • A partir du 11 mai, plus besoin d'attestation pour faire son jogging ou de se limiter au kilomètre autour du domicile
  • En revanche les règle de distanciation devront être respectées et les sports collectifs ou en salle restent interdits

Une lueur d’espoir pour les Français qui commencent à avoir des fourmis dans les pieds et des insomnies. A partir du 11 mai, “il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physiques”, a annoncé le premier ministre Edouard Philippe en présentant le plan de déconfinement du gouvernement à l’Assemblée nationale mardi 28 avril. Toutefois, de nombreuses restrictions perdureront. Le point sur les règles à suivre pour faire du sport après le 11 mai.

Il ne sera possible de pratiquer du sport ni dans des lieux couverts, ni des sports collectifs, ni des sports de contact”, a précisé Edouard Philippe. En effet, les salles de sport (fitness, crossfit, escalade, gymnases, piscines…) devraient rester fermées au moins jusqu’au 2 juin, date à laquelle seront annoncées de nouvelles mesures en fonction de l’évolution de l’épidémie, territoire par territoire.

Le sport est un enjeu de santé publique mais dans cette période particulière, je souhaite que la pratique reprenne de manière progressive pour limiter les risques de contamination, a quant à elle déclaré la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, sur Twitter. La reprise progressive des activités en salle des sports de contact et des sports collectifs ne sera envisagée que dans un deuxième temps, en fonction de l’évolution de la pandémie”, a-t-elle précisé, également sur le réseau social.

Jogging, tennis, vélo...

Concrètement, à partir du 11 mai, vous pourrez donc pratiquer quelques sports seulement en dehors de chez vous. Parmi eux, la course à pied. S’il était déjà autorisé pendant le confinement, il était interdit de courir plus d’une heure et dans un rayon de plus d’un kilomètre de son domicile. Qui plus est, le joggeur devait courir muni de son attestation de déplacement. Ces limitations disparaîtront donc le 11 mai. Toutefois, la pratique devra rester individuelle et une distance de sécurité minimale devra être respectée entre les joggueurs. De même, si pourrez marcher ou faire des randonnées. Rappelons toutefois que la réouverture des parcs et des jardins se fera en fonction de la couleur des zones (les départements peu touchés par le coronavirus seront classés vert et les autres rouge). 

Concernant la randonnée, rappelons que les déplacements seront permis dans une limite de 100 km de votre domicile. “Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile qui ne seront possibles que pour motif impérieux, familial ou professionnel", a ainsi déclaré Edouard Philippe. “Pas d'accès aux Alpes pour les Parisiens dès le 11 mai, ni à Chamonix pour les Lyonnais donc, mais un accès à la montagne assuré a minima pour les habitants des régions montagneuses”, commente Montagnes-Magazine.com

Alors que la pratique du vélo était seulement autorisée pour se rendre au travail, vous aurez le droit d'en faire pour votre loisir à partir du 11 mai. Mais là encore, il vous faudra être seul. Vous pourrez également jouer au tennis “en respectant les gestes barrière”, a indiqué le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli, après le discours d’Edouard Philippe. Une distance de plusieurs mètres devra donc être respectée entre les joueurs, qui ne pourront pas être plus de deux. Un guide technique, juridique et sanitaire, devrait paraître le 4 mai, a précisé le président de la FTT.

De nombreuses zones d'ombre demeurent 

Toutefois, de nombreuses zones d’ombre demeurent encore concernant de nombreux sports. Pour ce qui est de l’équitation, le président de la Fédération française Serge Lecomte “travaille auprès du ministère pour que son sport puisse passer dans les activités ouvertes” et a “bon espoir pour la réouverture des 6 000 clubs hippiques”. On ignore encore également ce qu’il se passera au sujet des “sports de plein air à risque”, bannis pendant le confinement tels que les “sports nautiques, sports aériens, mécaniques, de montagne, sports urbains de type skateboard et roller”. Seule certitude pour l’heure : les plages resteront fermées, au moins jusqu’au 1er juin.

Enfin, les sportifs professionnels ne sont pas prêts de reprendre du service puisque “la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre”, a déclaré Edouard Philippe.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité