• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Phase 2 en cours

Polio : premiers tests réussis pour un nouveau vaccin "stable", administré par voie orale

Une équipe de virologistes de l'université de Californie présentent des résultats cliniques de phase 1 prometteurs pour un nouveau vaccin oral "stable" contre la polio. Aucun vaccin de ce type n'avait été envisagé depuis 50 ans. 

Polio : premiers tests réussis pour un nouveau vaccin \ golitolibov/iStock

  • Publié le 26.04.2020 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des chercheurs annoncent la réussite des premiers tests d'un nouveau vaccin contre la poliomyélite
  • Il serait plus stable sue le vaccin utilisé depuis 50 ans
  • Eradiquée à 99%, la poliomyélite est encore présente dans certains pays d'Afrique

Eradiquée à 99% grâce à la vaccination, la poliomyélite, maladie infectieuse qui peut conduire à la paralysie, persiste dans certains pays, notamment au Ghana. Pour y remédier, des résultats cliniques dirigés par le virologiste Raul Andino de l'université de Californie à San Francisco sont en cours.

L'objectif est de développer un vaccin administré par voie orale et "stable", c'est-à-dire incapable de développer la capacité de provoquer une maladie chez l'homme. Les mêmes chercheurs avaient en effet démontré dans une étude réalisée en 2017 que pour passer d'un vaccin inoffensif à une menace régionale, le virus répondait à trois phases distinctes d'évolution. 

La poliomyélite se transmet principalement par la voie féco-orale, c’est-à-dire qu’une personne s’infecte lorsqu’elle met en contact avec sa bouche des choses ayant été souillées par des matières fécales (doigt, objet, nourriture). Une fois la personne contaminée, le virus se multiplie dans l'intestin.

L'essai de phase 2 actuellement en cours

Publiée cette semaine dans Cell Host and Microbe, l'étude présente les résultats d'un essai clinique de phase 1 en double aveugle mené sur 15 volontaires adultes à l'université d'Anvers (Belgique). Les recherches se basent sur une méthode génétique établie à partir des longues années d'étude de la biologie du poliovirus. L'idée était de remodeler le vaccin afin de s'assurer de son incapacité à emprunter les trois étapes qui le rendent si virulent. 

L'essai a révélé que le nouveau vaccin contre la polio était à la fois plus stable et plus efficace que le vaccin Sabin, vieux de 50 ans, dont il était dérivé. Plus précisément, le nouveau vaccin a permis aux participants de produire de nombreux anticorps contre le virus de la polio et, malgré l'excrétion de particules virales dans leurs selles, ces particules n'ont pas pu infecter ou causer une paralysie chez les souris.

"Un essai de phase 2 est actuellement en cours et l'Organisation mondiale de la santé prévoit un essai de phase 3, dans l'espoir d'accélérer le développement du vaccin en tant que mesure d'urgence pour contenir ces épidémies de polio dérivées du vaccin", précise Raul Andino, qui a dirigé les travaux.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité