• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

11 mai

Pas de déconfinement par région, un plan présenté le 28 avril

Après avoir hésité et laissé entendre que la sortie du confinement se ferait “selon les secteurs d’activité ou selon les régions”, Emmanuel Macron a finalement changé de cap. Le déconfinement ne se fera pas par région et le projet de l’après 11-Mai sera présenté à la population mardi 28 avril prochain.

Pas de déconfinement par région, un plan présenté le 28 avril dutourdumonde/iStock

  • Publié le 24.04.2020 à 14h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Emmanuel Macron a tranché : le déconfinement ne se fera finalement pas par région
  • Un plan global sera présenté le 28 avril prochain

L’Élysée a hésité avant de trancher, hier : non, le déconfinement ne sera pas régionalisé. Prévue pour le 11 mai, soit dans un peu moins de trois semaines, cette levée du confinement, imposé à la population depuis le 17 mars dernier, est un casse-tête pour le gouvernement. Ce mercredi, chaque ministre a remis à Matignon les plans de déconfinement par secteur qui devront s’intégrer dans un projet global pour l’après 11-Mai.

S’adapter aux “réalités de chaque territoire

Les premiers indices du plan de déconfinement sont allés dans le sens d’une sortie de confinement par région. En visite dans le Finistère ce mercredi, Emmanuel Macron s’est exprimé en ce sens. “Il y aura peut-être certains sujets, des étapes qui pourront se passer plus vite dans les endroits où le virus ne s’est pas propagé, a-t-il reconnu. On prépare une deuxième étape dont on ne sait pas combien de temps elle va durer, qui sera progressive, concertée, parfois lente, peut-être différenciée selon les secteurs d’activité ou selon les régions plus ou moins touchées.” À la manière des possibilités de dérogation concernant l’ouverture de certains marchés sur le territoire, “le président veut maintenant avancer sur une logique différenciée par territoires”, avance alors un proche, cité par Le Monde.

Ce jeudi, l’Élysée a fait quelque peu machine arrière, annonçant que le déconfinement ne sera pas “régionalisé” mais s’adaptera aux “réalités de chaque territoire.” L’idée qui tient désormais la corde est celle de décisions nationales qui devront être souples. Cela fait suite à une réunion entre Emmanuel Macron et les maires sur la mise en œuvre de l’après 11-Mai. Ainsi, aucune restriction de déplacement entre les régions ne devrait être mise en place. Le scénario du déconfinement régionalisé était souhaité par des élus locaux. Hervé Morin, président de la région Normandie, avait ainsi parlé en ce sens mercredi 22 avril sur Europe 1 : “partir du moment où on sait qu’on va vivre avec le virus pendant des mois, il faut faire en sorte qu’on puisse libérer autant que possible des secteurs économiques interdits d’activité, dès lors que la pandémie n’a pas été importante.” 

Un plan de déconfinement présenté à la population le 28 avril

Le déconfinement régionalisé pose de nombreuses questions et contraintes qui ont poussé l’Élysée à ne pas choisir cette option. La logistique de l’organisation d’un déconfinement par région pose la question de qui décide puisque la France n’est pas un État fédéral comme en Allemagne où le déconfinement par Länder, leur équivalent de nos régions, est la règle. “On ne confie pas le déconfinement aux élus locaux : on discute, on ajuste, on prend en compte la réalité locale. Il est de bon aloi que la stratégie soit décidée au niveau central et ensuite déclinée au niveau local”, a confié un conseiller du chef de l’État au Monde.

Un plan plus précis de déconfinement devrait être communiqué mardi 28 avril avant que le projet global soit examiné le 6 mai en Conseil des ministres. Ce déconfinement repose sur deux principes, évoqués en conférence de presse le 19 avril dernier par le premier ministre Édouard Philippe : “préserver la santé des Français” et “assurer la continuité de la vie de la nation”. Les détails de ce plan ne sont pas connus mais comme l’a exposé Édouard Philippe pendant cette conférence de presse : “Le déconfinement ce n'est pas le retour à la situation qui prévalait avant (...) c'est un mécanisme plus progressif”.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité