• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Diabète

Les professionnels de santé inquiets du suivi des diabétiques pendant l'épidémie de coronavirus

En pleine épidémie de coronavirus, le risque du défaut de suivi et de prise en charge des personnes atteintes de diabète inquiètent les professionnels de santé.

Les professionnels de santé inquiets du suivi des diabétiques pendant l'épidémie de coronavirus Kwangmoozaa/iStock

  • Publié le 24.04.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de coronavirus ne doit pas amener à délaisser des malades souffrant d’autres maladies, et notamment les personnes diabétiques qui nécessitent un important suivi. “La communauté scientifique et professionnelle de la cardiologie et des maladies vasculaires et neuro-vasculaires rappelle aux patients la nécessité de poursuivre une prise en charge rapide et adaptée aussi bien préventive que curative”, relais la Fédération française des diabétiques dans un communiqué.

Appeler le 15 en cas de symptôme

Les traitements et les suivis cardiologiques nécessaires doivent être poursuivis avec rigueur par les personnes atteintes de diabète, “tout autant que le suivi diabétologique voire podologique, ophtalmologique ou néphrologique pour les personnes concernées”, ajoute la Fédération. Cette dernière renvoie également à un communiqué de presse réalisé le 6 mars dernier dans lequel elle enjoint les personnes qui présentent “des symptômes évocateurs d’infarctus du myocarde (douleur thoracique le plus souvent, parfois sensation de manque d’air, tant à l’effort qu’au repos, palpitations, malaise) ou d’accident vasculaire cérébral (apparition soudaine d’une faiblesse d’un membre ou de la face, d’un trouble de la parole, d’un trouble de la vision, ou d’un trouble de l’équilibre)” d’appeler le 15.

Pour aider au mieux les personnes concernées, la Fédération Française des diabétiques a mis en place une fiche pratique. Celle-ci détaille les gestes à suivre en fonction de l’état dans lequel se trouvent ces personnes, du “tout va bien” à la “sortie d’une hospitalisation”. De plus, elle ajoute qu'il est nécessaire de bien respecter les gestes barrières pour éviter toute contamination. En effet, le risque vital est plus important en cas de contamination par SARS-CoV-2 pour les patients diabétiques.

Pendant le confinement, une application mobile a été développée pour accompagner les personnes atteintes de diabète. “Nous avons identifié trois besoins immédiats : informer en temps réel, répondre aux questions pratiques et orienter les patients diabétiques vers les soins adaptés en cas de symptômes”, a ainsi justifié le docteur Boris Hansel, co-directeur du Centre de responsabilité de santé connectée à l’hôpital Bichat.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité