• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Diabète, cancer, lupus... : l'hypersomnolence chez les personnes âgées doit vous alerter

La somnolence diurne excessive a été associée à un risque plus élevé de développer plusieurs pathologies chez les personnes âgées. Explications.

Diabète, cancer, lupus... : l'hypersomnolence chez les personnes âgées doit vous alerter Fizkes/iStock

  • Publié le 09.03.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chez les personnes âgées, le fait de trop dormir dans la journée peut être un signe de maladie
  • Cette hypersomnolence s'accompagne d'un risque plus élevé de diabète, hypertension ou cancer

La somnolence diurne excessive est une forme d'hypersomnolence se manifestant après sept heures ou plus de sommeil. Elle peut résulter de plusieurs pathologies comme la narcolepsie, l'apnée du sommeil, une dépression, le syndrome des jambes sans repos ou encore une hypersomnie idiopathique. Dans certains cas, l'hypersomnolence est plutôt un indicateur dans le diagnostic d'une maladie.

Une étude préliminaire publiée dans la revue American Academy of Neurology démontre que les personnes âgées souffrant d'hypersomnolence peuvent avoir un risque plus élevé de développer certaines pathologies comme le diabète, un cancer ou encore de l'hypertension artérielle.

Les chercheurs ont recruté 10 930 personnes, dont 34% avaient 65 ans ou plus. Ils se sont entretenus avec elles par téléphone plusieurs fois, à trois ans d'intervalle. Lors du premier appel, 23% des participants souffraient de somnolence excessive. Lors du deuxième entretien, ils étaient 24% dans ce cas et lors du troisième appel, 41% d'entre eux déclaraient que cette somnolence était devenue chronique. 

Les risques liés à l'hypersomnolence

Plus précisément, les personnes ayant signalé une somnolence diurne excessive lors de la première entrevue téléphonique avaient un risque 2,3 fois plus élevé de développer un diabète ou une hypertension trois ans plus tard et étaient deux fois plus susceptibles d'avoir un cancer. Celles l'ayant évoqué au cours des deux premiers entretiens avaient un risque 2,5 fois plus élevé de développer une maladie cardiaque.

De même que celles ayant signalé une hypersomnolence uniquement lors de la deuxième entrevue étaient 50% plus susceptibles de souffrir également de troubles musculo-squelettiques ainsi que du tissu conjonctif, et d'avoir de l'arthrite, une tendinite ou le lupus.

Les signes qui doivent alerter

L'hypersomnolence se manifeste principalement lorsque la personne est dans une situation de passivité (une ambiance calme et/ou monotone) ou au volant d'un véhicule, explique le site Ameli.fr. La personne peut alors faire plusieurs siestes par jour mais n'en tirer aucun bénéfice. L'envie de dormir est omniprésente et la faculté de concentration mise à rude épreuve. 
On observe aussi des troubles de l’attention et de la concentration, une irritabilité et des troubles de l'humeur, une baisse des performances scolaires ou professionnelles, un manque de motivation ou encore une fatigue chronique, indique l'assurance maladie. Des symptômes physiques peuvent s'associer : maux de tête, surpoids, douleurs multiples, susceptibilité aux infections par baisse des défenses immunitaires…”

Lhypersomnolence est donc un vrai problème de santé publique, notamment à cause des risques qu'elle peut occasionner (accidents de la route, baisse de productivité, problèmes de concentration, etc...). “Prêter attention à la somnolence chez les personnes âgées pourrait aider les médecins à prévenir de futures conditions médicales”, a déclaré le professeur Maurice M. Ohayon de l'université de Stanford (Etats-Unis), auteur principal de l'étude. En somme, prêter attention aux habitudes de sommeil des personnes âgées qui nous entourent peut contribuer au diagnostic précoce d'une maladie et dans certains cas, leur sauver la vie.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité