Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Le petit déjeuner bon pour le coeur des hommes

D'après une étude américaine, les hommes ayant l'habitude de sauter le petit déjeuner ont 27 % de plus de risques d'avoir une crise cardiaque que ceux avalant une collation le matin. 

Le petit déjeuner bon pour le coeur des hommes PureStock/SIPA

  • Publié 23.07.2013 à 17h38
  • |
  • |
  • |
  • |


De quoi redonner de l'appétit aux hommes à l'heure du petit déjeuner ! D'après une étude américaine publiée lundi dans la revue Circulation de l'American Heart Association, les hommes qui ne mangent pas le matin sont plus sujets aux maladies cardiovasculaires.

Ces travaux menés par des chercheurs de la Harvard School of Public Health ont porté sur près de 27 000 hommes âgés de 45 à 82 ans, ayant accepté de participer à un sondage sur l'alimentation et ses conséquences sur la santé, réalisé entre 1992 et 2008.
Les résultats sont sans appel, les hommes n’ayant pas l’habitude de prendre un petit déjeuner auraient 27 % de plus de risques d’avoir une crise cardiaque ou de mourir d’insuffisance coronarienne, comparé à ceux qui mangent correctement le matin.
« Sauter le petit-déjeuner peut conduire à certains risques, comme l’obésité, l’hypertension, un fort taux de cholestérol et de diabète, ce qui peut à terme amener à une crise cardiaque », explique Leah Cahill, principal auteur de l’étude. Et le chercheur d'apporter des explications à ce phénomène, « il apparaît également que les hommes sautant le repas du matin sont souvent plus jeunes, fumeurs, travaillant à plein temps, célibataires, ayant moins d’activité physique et buvant davantage d’alcool ».

Enfin, l'étude révèle également un lien entre l'heure des prises alimentaires et les maladies cardiaques. Elle démontre par exemple que les personnes mangeant juste avant le coucher ont 55 % de plus de risques de souffrir de maladie coronarienne. 
Le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC) observait récemment dans une analyse que la crise économique avait eu des conséquences sur notre repas du matin. Selon lui, le rituel du petit déjeuner familial s'effrite, avec une baisse de ce repas matinal, notamment chez les ados. Un constat peu rassurant pour l'avenir des futures générations...

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité