Publicité

QUESTION D'ACTU

Profil type

Coronavirus : on en sait plus sur le profil des personnes vulnérables

Le coronavirus semble surtout toucher les personnes âgées et déjà malades, selon une nouvelle étude, la plus large jamais réalisée depuis l'apparition de l'épidémie en Chine.  

Coronavirus : on en sait plus sur le profil des personnes vulnérables jarun011/iStock

  • Publié le 26.02.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis près de deux mois, le monde a les yeux rivés sur la Chine, première victime du coronavirus. Baptisé Covid 19, le virus a pour l’heure tué 2 705 personnes et infecté au moins 80 289 individus aux quatre coins du globe, selon les derniers chiffres officiels. Si les experts du monde entier suivent au compte-gouttes l’évolution du nouveau virus, peu de larges études étaient encore parues sur le profil type des malades. On en sait désormais un peu plus. D’après des travaux réalisés par des chercheurs chinois parus le 24 février dans la revue Jama et portant sur 44 672 cas confirmés en Chine, les personnes les plus vulnérables au coronavirus seraient les plus âgées et celles souffrant d’une maladie chronique. Les hommes pourraient également être plus exposés.

Les personnes âgées plus vulnérables  

Globalement, la plupart des malades souffrent de symptômes légers (80,9%). La forme la plus extrême de la maladie (état dit “grave”) est de 4,7% tandis que 13,8% des patients présentent des symptômes sévères. Concernant l’âge des personnes infectées, “la plupart étaient âgées de 30 à 79 ans (87%), 1% étaient âgées de 9 ans ou moins, 1% étaient âgées de 10 à 19 ans, et 3% étaient âgées de 80 ans ou plus”, notent par ailleurs les chercheurs. Environ 30% des personnes touchées entre 60 et 80 ans meurent des suites du virus, contre 12,8% entre 49 et 60 ans. 

Globalement, les chercheurs établissent le taux global de mortalité à 2,3%. Ce dernier n’est toutefois pas fiable à 100% étant donné qu’aujourd’hui, parmi les cas confirmés, de nombreux patients sont encore hospitalisés et il est pour l’heure impossible de prédire comment leur situation va évoluer.   

Les personnes déjà malades plus à risque

Le taux de mortalité est plus élevé chez les personnes déjà souffrantes: “10,5 % pour les maladies cardiovasculaires, 7,3 % pour le diabète, 6,3 % pour les maladies respiratoires chroniques, 6 % pour l'hypertension et 5,6 % pour le cancer”, note l’étude. “Une majorité des morts avait plus de 60 ans et/ou une condition préexistante de comorbidité”, est-il ainsi écrit. Ainsi, les personnes atteintes d’une autre maladie ont entre deux et trois fois plus de risques de mourir des suites du coronavirus.

Les hommes possiblement plus sensibles

Parmi les 44 672 cas confirmés par un test dédié, 51,4% étaient des hommes et 48,6% des femmes. Les hommes semblent par ailleurs plus vulnérables au virus : sur les 1 023 premiers décès, 63,8% étaient des hommes.

Les travailleurs de la santé de Wuhan particulièrement exposés au virus

Parmi les cas étudiés par les chercheurs chinois, 1 716 étaient des travailleurs de la santé (3,8 %), dont 1 080 à Wuhan (63 %), berceau de l’épidémie. Globalement, 14,8 % des cas confirmés parmi les travailleurs de la santé ont été classés comme graves ou critiques et il y a eu cinq décès. 

Enfin, selon la courbe établie dans cette étude, depuis que la ville de Wuhan a été placée au quarantaine, les contaminations auraient baissé. Il n’y aurait par ailleurs pas eu de cas de sur-contamination, soit une personne contaminant un grand nombre, dans les hôpitaux en Chine.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité