Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque de suffocation

Décorations de table de Noël : attention au risque d’ingestion des jeunes enfants

Des médecins mettent en garde les parents contre le risque d’ingestion par les tout-petits des paillettes utilisées à la période de Noël pour décorer les tables de fêtes.

Décorations de table de Noël : attention au risque d’ingestion des jeunes enfants DariaZu/iStock

  • Publié 22.12.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En cette période de fêtes de fin d’année, il n’est pas rare que nous les utilisions pour décorer notre table de Noël ou du Nouvel An : de petits confettis pailletés en forme d’étoiles ou de sapins. Mais ces micro-plastiques non biodégradables, en plus d’être néfastes pour la planète, sont aussi dangereux pour la santé des enfants.

En cause : un risque d’ingestion et d’étouffement, comme en témoigne un article rédigé par des médecins australiens dans le Medical Journal of Australia. "Noël est connu pour ses décorations festives. Beaucoup de tables seront décorées de confettis en forme d’étoiles et d'autres accessoires cette saison", écrivent-ils. "Nous pensons que les dangers potentiels associés à l'ingestion de ces corps étrangers méritent l'attention."

Un risque de suffocation à cause d’une seule étoile

Les auteurs rapportent en particulier le cas d’une fillette de 9 mois, emmenée aux urgences par ses parents parce que derniers avaient repéré du sang dans sa salive. Mais comme personne n’avait vu le bébé ingérer un corps étranger et que ses examens de base étaient "sans surprise", elle a été renvoyée chez elle. Les médecins ont pensé qu’elle s’était étouffée avec sa propre salive.

Quelques jours plus tard, ses parents sont revenus aux urgences car leur fillette ne s’alimentait plus, avait des difficultés à respirer, toussait et avait de la fièvre. Lors de son examen, les médecins ont constaté qu’elle avait une respiration sifflante intermittente. Une bronchiolite a été diagnostiquée mais, après trois jours d’hospitalisation, son état a continué à se dégrader.

Six jours après être rentrée chez elle, la fillette était de retour aux urgences après que ses parents ont constaté qu’elle avait une masse au niveau du cou qui ressemblait à un abcès. Une échographie et un scanner ont révélé l’origine de ses symptômes : en plus de l’abcès qui avait considérablement rétréci les voies respiratoires du bébé, les médecins ont découvert une forme claire en forme d’étoile au fond de son cou.

La petite fille a été immédiatement transférée en chirurgie, où l’étoile en plastique a été enlevée. On lui a ensuite administré des antibiotiques par voie intraveineuse pendant cinq jours. De retour chez elle, aucune complication n’a été signalée. Elle est désormais tirée d’affaire.

Un risque de se loger dans les voies aérodigestives supérieures

"Malgré leur nature flexible, les pointes acérées des étoiles de confetti semblent augmenter le risque de loger dans les voies aérodigestives supérieures, et leur surface réfléchissante attire l'attention des jeunes enfants qui ont tendance à mettre des objets dans leur bouche", écrivent les médecins dans le rapport. Ils demandent aux parents d’être vigilants, mais aussi aux fabricants de ces produits de mettre en évidence une mise en garde contre le risque d’ingestion et de suffocation sur l’emballage.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité