Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé intestinale

Le houblon est peut-être la clé pour contrer le syndrome métabolique

Des composés du houblon auraient des conséquences positives sur notre métabolisme.

Le houblon est peut-être la clé pour contrer le syndrome métabolique Geo-grafika/iStock

  • Publié 02.12.2019 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La santé et la qualité de vie de millions de personnes dans le monde sont de plus en plus menacées par le syndrome métabolique, un groupe de maladies qui rendent les personnes touchées vulnérables aux maladies cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et au diabète de type 2. Dans le contexte de la propagation rapide du syndrome métabolique, — dû à l’absence des modes de vie sains et aux aliments transformés, en plus de la génétique — les chercheurs de l'université de l'Oregon State ont de l'espoir. Dans leur étude publiée dans Molecular Nutrition and Food Research, ils ont découvert que les composés trouvés dans le houblon peuvent aider à contrer le syndrome métabolique en modifiant le microbiome intestinal (matériel génétique de microbes comme les bactéries, les virus, les champignons et les protozoaires qui vivent sur et dans le corps) ainsi que les acides produits dans le foie. 

Réduction de l’acide biliaire

Dans le cadre de cette étude, des souris de laboratoire ont été nourries uniquement avec des aliments riches en matières grasses contenant du xanthohumol (XN) et deux de ses dérivés hydrogénés, le dihydro-xanthohumol (DXN) et le tetrahydro-xanthohumol (TXN). Par la suite, les scientifiques ont mesuré les effets des composés sur les acides biliaires (formés grâce au cholestérol), l’inflammation des tissus et la composition microbienne de l'intestin. 

Les résultats ont montré que les composés de houblon diminuaient le nombre et la diversité des microbes, réduisaient l'inflammation et modifiaient le métabolisme de l'acide biliaire. Grâce au xanthohumol et ses dérivés, les chercheurs ont observés une réduction de la production d'acide biliaire, ce qui indique une amélioration du métabolisme de l'énergie, du glucose et du cholestérol. 

Cette étude a permis de mieux comprendre le fonctionnement du xanthohumol, un composant présent naturellement dans le houblon qui lui donne son arôme et son amertume. Dans des recherches antérieures, le xanthohumol (XN) et deux de ses dérivés hydrogénés, le dihydro-xanthohumol (DXN) et le tetrahydro-xanthohumol (TXN), ont montré qu’ils pouvaient améliorer la fonction cognitive des personnes atteintes. La recherche sur un modèle de souris a montré que XN, DXN et TXN améliorent l'intolérance au glucose, la résistance à l'insuline et la sensibilité à la leptine (l'hormone responsable de la sensation de satiété et qui régule la dépense énergétique). Ceux-ci sont bénéfiques pour ceux qui souffrent du syndrome métabolique. 

De nouvelles questions sur les propriétés du houblon

“Bien que les changements dans les microbes intestinaux et le métabolisme acide semblent expliquer pourquoi le xanthohumol et ses dérivés réduisent l'obésité et d'autres aspects du syndrome métabolique, nous devons encore déterminer quels changements dans le microbiote sont bénéfiques”, explique Adrian Gobart, auteur correspondant de l'étude, professeur de biochimie et biophysique au College of Science.  

Fred Stevens, professeur de sciences pharmaceutiques au Collège de pharmacie de l’université de l’Oregon State, s'est dit surpris par le fait que les avantages des composés de houblon s'accompagnaient d'une diminution de la diversité microbienne plutôt que l'inverse. 

Bien qu’Adrian Gombart suggère que les propriétés anti-microbiennes du houblon, qui tuent les insectes, ne soient pas bénéfiques, Fred Stevens pense que des recherches supplémentaires détermineront l'effet direct des composés houblonnés sur le corps, en plus de leur effet sur les microbes de l'intestin. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité