Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Stress : les compléments alimentaires ne servent à rien

Alors que de plus en plus de Français consomment des compléments alimentaires dans l'espoir de soulager un stress chronique, ces remèdes sont globalement superflus, met en garde 60 Millions de Consommateurs. Pour rester en forme, rien ne vaut une alimentation variée et équilibrée. 

Stress : les compléments alimentaires ne servent à rien Oleg Elkov/iStock

  • Publié 21.10.2019 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’hiver arrive et avec lui la fatigue. Cette période s’accompagne également souvent d’un stress qui peut entraîner des insomnies, elles-mêmes sources de stress et de fatigue. Pour briser ce cercle vicieux, de nombreux Français se tournent vers des compléments alimentaires. A tel point que, selon le Syndicat national des compléments alimentaires, en 2018, les ventes de compléments “Humeur, stress, sommeil”, s’élevaient à environ 163 millions d’euros en pharmacie contre 154,7 millions en 2017. Mais d’après 60 Millions de consommateurs qui vient de diffuser un hors-série consacré aux compléments alimentaires, ces remèdes sont globalement inefficaces. Pire encore, ils peuvent entraîner des effets secondaires potentiellement dangereux en cas de surdosage. 

Sur les 24 boîtes étudiées par la publication, 17 ont pour ingrédient principal ou annexe le magnésium marin. Selon le Synadiet, ce sel minéral, “intervient dans la production d’énergie à l’intérieur des cellules et il est indispensable à la transmission de l’influx nerveux et à la relaxation musculaire après contraction.” Toutefois, les fabricants proposent une prise quotidienne largement supérieure aux valeurs nutritionnelles de référence (375 mg par jour).

Sur 24 produits analysés par 60 Millions de consommateurs, six proposent 300 mg par jour, soit 80% des VNR. L’un d’eux suggère même 363, 3 mg par jour. “C’est beaucoup trop ! Cela équivaut plus à shoot qu’à un complément”, s’étonne Emilie Garel, psycho-nutritionniste interrogée par 60 Millions de consommateurs. D’après elle, une alimentation variée couvre tous nos besoins quotidiens en minéraux. “Les compléments alimentaires contre le stress ne déstressent rien du tout. Et, de manière générale, les compléments alimentaires, si on a une alimentation suffisante et assez équilibrée, ne servent à rien. Du moins, on n’a jamais prouvé leur efficacité”, renchérit Patrick Serog, médecin nutritionniste interrogé par Pourquoi Docteur.

Le surdosage de magnésium reste toutefois très rare. La dose à ne pas dépasser est de 700 mg par jour. Car une surconsommation peut notamment avoir des effets laxatifs. Emilie Garel s’inquiète surtout de la tendance à l’auto-supplémentation. D’après elle, se tourner vers des compléments alimentaires au premier coup de fatigue est inquiétant. “Il faudrait d’abord revoir notre alimentation et notre mode de vie et si la fatigue persiste peut-être consulter un médecin car le problème peut être tout autre”.

Comprendre les origines de la fatigue avant tout

D’après la Haute Autorité de santé (HAS), le magnésium seul à un intérêt clinique uniquement dans les carences avérées en magnésium. Ces dernières sont révélées par un analyse sanguine. Il faut donc demander à un médecin l’intérêt d’une telle cure et ne pas pratiquer d’auto-médication.

“Quand quelqu’un est fatigué, il faut savoir pourquoi il est fatigué. Est-ce qu’il a un problème de carence en fer ? Est-ce que c’est une maladie sous-jacente qui apparat donc déjà ? On va d’abord faire un interrogatoire puis un examen clinique à faire pour essayer de trouver une piste. Si on ne trouve rien, on va se rabattre sur des conditions psychologiques qui peuvent être défavorables pour le patient. S’il est juste stressé, la fatigue est une réaction pour montrer à ses proches qu’il est mal et qu’il faut faire quelque chose pour lui. Ce n’est pas parce que vous allez donner des comprimés que son stress va partir”, assure Patrick Serog.

Dans ces compléments alimentaires, on retrouve également beaucoup de vitamine B6 (dans 9 des produits étudiés) qui s’additionne dans 7 formulation au magnésium, a également repéré 60 Millions de Consommateurs. Celle-ci a également pour propriétés d’aider au fonctionnement normal du système nerveux et de réduire la fatigue. Mais comme pour le magnésium, les doses des compléments alimentaires semblent élevées. Si en Europe, pour un adulte, la règlementation est de 1,4 mg par jour, sur les 10 produits contenant de la B6, 7 suggèrent une prise de 1,4 mg soit 100% de la VNR. 2 poussent même jusqu’à un apport de 2mg. Or l’excès de vitamine B6 n’est pas sans risque : il peut générer à des neuropathies, même si c’est très rare.

Une bonne alimentation est à la base de tout 

Enfin, qui dit stress dit souvent mauvaise concentration. En période d’examen, les étudiants ont tendance à se ruer sur les produits promettant "mémoire et concentration". Dans ces derniers, on retrouve parfois des Omega 3 et du Ginko biloba. Or, d'après la Commission d’autorisation de mise sur le marché de l’agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé, le rapport bénéfice-risque qui ressort des médicaments à base de cette plante est défavorable.

Ainsi, il semble plus efficace de trouver la solution dans son alimentation. “Avec les compléments on avale une pilule. Côté plaisir, il n’y a rien ! Alors que manger trois carrés de chocolat noir, qui apportent environ 54 mg de magnésium, c’est autre chose en termes de goût et de processus d’absorption des aliments”, rappelle Emilie Garel. Patrick Serog appelle quant à lui à faire au moins de deux repas par jour, à base de légumes, cuits ou crus, de protéines, animales ou végétales (il vaut mieux mélanger les deux, conseille-t-il), de laitages et de fruits. Et de conclure : “La vie n’est pas si compliquée que ça. Arrêtez de vous la compliquer. Riez tous les jours pour être de bonne humeur, ça fait beaucoup de bien pour arriver à supporter son quotidien. Pour vous déstresser, c’est le meilleur remède que vous pouvez trouver.”

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité