Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation saine

Des noms de plats appétissants favorisent une alimentation saine

Lorsque les préparations de légumes ont des noms alléchants, les gens les choisissent plus fréquemment. Des chercheurs américains en ont fait le constat dans une expérience. 

Des noms de plats appétissants favorisent une alimentation saine Sarsmis/istock

  • Publié 13.10.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’intitulé d’un plat est tout sauf superflu : c’est lui qui donne envie de le commander ou de le préparer. Quand il s’agit d’un plat sain, il a d’autant plus d’importance. Des chercheurs américains viennent de le prouver dans une étude. Dans Psychological Science, ils montrent que lorsque les plats de légumes ont des noms qui mettent en valeur leur saveur ou leur méthode de cuisson, cela donne plus envie de les consommer. 

"Allégé" ou "pauvre en graisses" : des formules qui découragent

L’étude a été réalisée au sein de l’université de Stanford aux États-Unis. Pour les chercheurs, au moment du choix d’un aliment dans le contexte d’un restaurant, l’individu tend a privilégier le goût plutôt que la santé. L’équipe a testé ses hypothèses avec un groupe d’étudiants. Tous les noms des aliments ont été remplacés, les nouveaux termes utilisés décrivaient leur goût. Par exemple, un plat à base de carottes a été renommé par "carottes torsadées glacées aux agrumes". Tous les noms comparant des mentions comme "allégé" ou "pauvre en graisses" ont été supprimés.

Promouvoir l'idée d'une expérience gustative positive

Au total, l’étude a durée 185 jours et a fourni aux chercheurs plus de 137 000 décisions à analyser. Ils ont constaté que les plats de légumes dont l’intitulé décrivait leur goût étaient 29 % plus commandés en comparaison à ceux qui conservaient leur intitulé normal, plus focalisé sur leur aspect sain. L’analyse des déchets a révélé que les quantités de légumes mangées étaient 39% supérieures. "Cela augmente l’idée d’une expérience gustative positive", décrypte Alia Crum, auteure de l’étude.

À l’inverse, l’utilisation de termes très positifs comme "absolument incroyable" ne change rien à la consommation de plats de légumes, car ils sont trop abstraits. Aux États-Unis, les étudiants sont la catégorie de population qui consomme le moins de légumes

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité