Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies chroniques

Journée mondiale contre les rhumatismes : où en est la recherche?

Ce samedi 12 octobre se déroule la Journée mondiale contre les rhumatismes. Alors que 24% des européens sont touchés par ces atteintes articulaires, le point sur les progrès de la recherche dans le traitement de ces maladies.

Journée mondiale contre les rhumatismes : où en est la recherche? Motortion / iStock

  • Publié 12.10.2019 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Près d’un européen sur quatre souffre de rhumatismes, selon l’Eurobaromètre 2007. Ces atteintes articulaires et squelettiques désignent l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou encore l’ostéoporose. En ce samedi 12 octobre, Journée mondiale contre les rhumatismes, quelles sont les avancées médicales qui permettent de mieux vivre la maladie au quotidien ?

Une personne qui souffre de rhumatismes souffre d’une pathologie chronique. Les os et les articulations sont affectés, mais également le système immunitaire. Ces pathologies musculo-squelettiques représentent la première cause de handicap après quarante ans. Toutefois, il existe des avancées médicales, qui permettent d’améliorer la qualité de vie des malades.

La thérapie génique, au secours de la polyarthrite rhumatoïde

Ainsi, l’un des espoirs de la recherche se dirige vers la thérapie génique. Elle consiste à injecter des gènes dans les cellules ou les tissus afin de traiter la maladie. Cette thérapie est utilisée pour soigner la polyarthrite rhumatoïde, une maladie qui touche environ 200 000 personnes en France. Elle peut entraîner des déformations physiques très invalidantes. Le but de la thérapie génique est de bloquer l’action des cytokines, responsables de l’inflammation de la destruction articulaire.

Agir sur la communication entre les nerfs et le cerveau

Une autre piste étudiée par les médecins est la neuro stimulation anti-inflammatoire, une alternative non-médicamenteuse. L’objectif est de diminuer les douleurs en agissant sur la communication entre les nerfs et le cerveau. Plus précisément, en ciblant le nerf vague. Cette thérapie est même envisagée pour d’autres pathologies inflammatoires, comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Crohn ou la maladie de Parkinson. Toutes ces avancées médicales seront présentées à l’occasion de la Journée mondiale contre les rhumatismes, lors de l’évènement "Ensemble contre les rhumatismes" à l’Espace Charenton, à Paris.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité