Publicité

QUESTION D'ACTU

Couple

Douleur : on souffre moins en présence de son partenaire amoureux

Des chercheurs ont testé les réactions à la douleur de plusieurs couples hétérosexuels. Ils constatent qu’en présence de leur partenaire, les individus souffrent moins.

Douleur : on souffre moins en présence de son partenaire amoureux GeorgeRudy/ISTOCK

  • Publié 24.08.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’amour rend aveugle… et moins sensible à la douleur ? Une recherche réalisée par l’université de sciences, d’informatique médical et de technologie en Autriche et l’université des Baléares en Espagne s’est intéressée à la douleur ressentie par les personnes en couple, en présence ou non de leur partenaire. Même sans contact physique ou verbal, avoir sa moitié près de soi diminuerait la douleur. 

Une présence apaisante 

48 couples hétérosexuels ont participé à l’étude. Chacun des partenaires a passé un test de ressenti de la douleur, une fois seul et une fois accompagné. Il n’y avait aucune communication physique ni verbale entre les deux personnes, les chercheurs les ont seulement autorisé à se regarder. La douleur ressentie par les participants était plus forte lorsqu’ils étaient seuls.

"On savait que parler ou toucher quelqu’un diminue la douleur ressentie, précise l’un des auteurs de l’étude, Stefan Duschek, mais notre recherche montre que même la présence passive d’un partenaire romantique peut la réduire". Lorsque les chercheurs leur ont administré des stimuli de pression constante, les indices de douleur sensorielle étaient également plus faibles. D’après leurs conclusions, l’empathie du partenaire est capable d’atténuer la détresse ressentie lors d’une exposition à la douleur.

L’amour produit les mêmes effets que l’alcool

Les effets d’une relation de couple sur nos sensations peuvent surprendre. En mars 2019, des chercheurs ont consacré une étude aux effets de l’amour sur notre organisme. Lorsque l’on passe du temps avec son partenaire, que l’on fait l’amour ou que l’on a un orgasme, nous produisons une hormone appelée ocytocine. D’après ces scientifiques, elle aurait le même effet sur l'organisme que l’alcool, notamment une capacité à réduire la peur et le stress. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité
Consultation de sexologie en ligne sur 
https://www.charles.co

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité