Publicité

QUESTION D'ACTU

Science de l'amour

Pourquoi l'amour rend vraiment ivre

L’amour, c’est avant tout une question d’hormone : l’ocytocine. Une étude montre qu’elle aurait les mêmes effets sur le comportement et les émotions que l'alcool…

Pourquoi l'amour rend vraiment ivre warrengoldswain / istock

  • Publié 31.03.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’ocytocine, c’est l’hormone de l’amour. On dit d’elle qu’elle est l’hormone du lien conjugal, de la confiance et de l’attachement. Mais que fait-elle réellement ? C’est une hormone peptidique produite par l'hypothalamus et sécrétée par l'hypophyse postérieure. Elle est ainsi libérée dans le corps dès le premier attachement, puis son taux augmenterait dans l’organisme lorsque la confiance est là dans le couple. Bien sûr, c’est aussi l’hormone du plaisir puisqu’elle est libérée lors des baisers, de l’orgasme, et de chaque moment à deux en général.

C’est une hormone qui a beaucoup été étudiée, puisque l'ocytocine est également liée à l'accouchement (peut être pour créer le lien entre la mère et l'enfant). Les dernières recherches ont prouvé que l’ocytocine aurait le même effet… que l’alcool ! C’est la conclusion d’un article paru dans Neuroscience and Biobehavioral Reviews.

Alcool et ocytocine effacent la peur et le stress

Pour analyser les similitudes entre l’alcool et l’hormone de l’amour, des chercheurs de l'université de Birmingham ont comparé les études qui existent sur l'ocytocine et l'alcool. Ian Mittchell, le principal auteur de l'article, explique cette démarche : "nous pensions que c'était une aire qui méritait d'être explorée, alors nous avons compilé la recherche existante sur les effets à la fois de l'ocytocine et de l'alcool et nous avons été frappés par les incroyables similarités entre les deux composés".

Résultat ? Cette analyse a prouvé que les similarités entre alcool et ocytocine seraient liées à des actions similaires dans le cerveau, comme l'explique Ian Mittchell : "ils semblent cibler différents récepteurs dans le cerveau, mais causent des actions communes sur la transmission du GABA dans le cortex préfrontal et les structures limbiques. Ces circuits neuraux contrôlent la façon dont nous percevons le stress ou l'anxiété, en particulier dans des situations stressantes, comme des entretiens ou lors q'un rendez-vous amoureux." Les études ont en effet prouvé que l'administration intranasale de cette hormone est associée avec une augmentation de la générosité et de la confiance, tout en faisait baisser notre peur.

Une hormone qui change notre comportement

L'ocytocine procurerait donc les mêmes effets que l'alcool : elle encourage les comportements sociaux comme l'altruisme, la générosité et l'empathie, et nous permet d'accorder notre confiance aux autres. Voilà pourquoi, tout comme l’alcool, l’amour peu nous faire faire des choses dont on ne se penserait jamais capable un jour. Mais l'hormone a aussi sa face sombre : comme l'alcool, elle peut nous faire adopter des comportements agressifs dans des situations qui ne le mériterait pas, et nous inciter à la colère. L’Intérêt de cette étude ? L'ocytocine pourrait être une solution pour traiter certaines maladies comme la dépression… si elle est bien encadrée médicalement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité