Publicité

QUESTION D'ACTU

Vacances

Arrêter de fumer, le plus beau chantier de l'été !

C'est peut être un des chantiers les plus profitables de l’été : arrêter de fumer !

Arrêter de fumer, le plus beau chantier de l'été ! iStock

  • Publié 27.07.2019 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Tout le monde sait que  fumer est dangereux. Les campagnes de prévention sont là pour nous le rappeler et personne n’ose les contredire comme c’est malheureusement le cas pour l’alcool. Le lobby pourtant tout puissant des cigaretiers est entrain de perdre la partie, et pour s’en convaincre il suffit de voir à quelle vitesse ces sociétès richissimes diversifient leurs investissements.

Pourtant même s’il existe désormais des médicaments et des itinéraires bien définis, il est difficile d’arrêter de fumer car il s’agit pour un pourcentage important de fumeur d’une véritable toxicomanie. Même si le mot est dur à entendre, c’est pourtant ainsi que se nomme les attitudes liées à un état de dépendance. Et même si la force du geste est importante, ce sont les produits contenus dans le fumée qui vont progressivement induire cette envie irrépressible de fumer. Comme le traitement est différent selon l’importance de cette dépendance, il faut donc la mesurer.

Des tests sur internet

Il existe pour cela deux tests . Le premier, le test de Fagerstrom,  mesure la dépendance, le second, moins connu,  le test de Demaria-Grimaldi,  mesure la motivation. De leurs résultats se déduit la démarche de sevrage. Ces deux outils sont disponibles sur de nombreux sites internet.

Toutefois il ne faut jamais oublier deux notions importantes : il existe autant de sevrages tabagiques que de fumeurs et comme le raconte si joliment Anne Borgne une de nos meilleures spécialiste.

Les petits papiers

Tout se passe comme si, dans une zone du cerveau existait une petite boîte, vide au début de la vie du fumeur, et que chaque message concernant le tabac correspondait à un petit papier qui allait se mettre dans la boîte. Jusqu'à un certain niveau de remplissage, le fumeur n'a pas conscience de ces messages, il est fumeur satisfait ou consentant. Puis, le niveau monte, les messages deviennent conscients, et le fumeur commence à se dire qu'un jour, il faudra qu'il arrête". Il est devenu fumeur insatisfait ou dissonant. Enfin, quand la boîte est pleine, il prend la décision de faire une tentative d'arrêt.

Bonne chance !

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité