Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles masculins

Sexualité : troubles de l’érection et maladies cardiovasculaires seraient liés

Pour l’heure, les chercheurs n’arrivent pas à déterminer si ce sont les maladies cardio-vasculaires qui sont à l’origine des troubles érectiles ou inversement. 

Sexualité : troubles de l’érection et maladies cardiovasculaires seraient liés grinvalds/istock

  • Publié 06.07.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les troubles de l’érection peuvent être un handicap important dans la vie d’un homme. Une équipe de chercheurs britanniques s’est intéressée à ces pathologies et constate qu’elles sont fréquemment associés à des troubles cardiovasculaires. Ils publient leurs résultats dans la revue scientifique BJU International. 

Un risque de mortalité plus élevé

L’analyse de différentes bases de données sur les troubles de l’érection et sur les maladies cardiovasculaires a permis aux chercheurs de prouver plusieurs corrélations. La prévalence des troubles érectiles est plus importante dans certaines pathologies comme l’hypertension, l’artériosclérose ou la cardiopathie ischémique.

"Les hommes atteints de dysfonctionnement érectile ont également un risque plus élevé de mortalité quelle qu’en soit la cause, et de mortalité due à une maladie cardio-vasculaire", décrivent les chercheurs dans leur rapport. Les données dont ils disposent ne leur ont pas permis d’éclaircir la relation de causalité : est-ce les maladies cardio-vasculaires qui augmentent le risque de troubles de l’érection ou l’inverse ?

Comment connaître le nombre d’hommes concernés ? 

L’équipe de chercheurs constate également que les troubles de l’érection sont une part de plus en plus élevée des dépenses de santé aux États-Unis : le budget est passé de 185 millions de dollars en 1994 à 330 millions en 2000. Le vieillissement de la population, l’accroissement de l’obésité ou encore le diabète peuvent augmenter le risque d’être atteint. Mais il est difficile de connaître l’ampleur de ces troubles dans la population. Les scientifiques ont rassemblé différentes études menées sur le sujet : la prévalence des troubles érectiles est comprise entre 3 et 76,5% selon les recherches. 

D’après eux, ces variations importantes sont liées aux techniques employées. Dans la plupart des cas, les scientifiques utilisent des questionnaires reconnus internationalement comme le International Index of Erectile Function, mais d’autres ont recours à des méthodes d’analyses moins répandues et pas forcément reconnues. Ces dernières seraient à l’origine de cette grande amplitude dans les résultats. En France, environ 3,5 millions d’hommes seraient concernés, en particulier ceux âgés de plus de 60 ans. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité