Publicité

QUESTION D'ACTU

Manque de confiance

La France est la championne du monde des anti-vaccins

La France est le pays où le niveau de confiance dans les vaccins est le plus bas au monde.

La France est la championne du monde des anti-vaccins :andriano_cz / istock.

  • Publié 19.06.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon une nouvelle enquête internationale, la France est le pays où le niveau de confiance dans les vaccins est le plus bas au monde : un tiers (33%) de ses habitants pensent qu’ils ne sont pas sûrs et un dixième (10%) estiment qu’il n’est pas important que les enfants en bénéficient.

Huit personnes sur dix affirment que les vaccins sont fiables

À l'échelle mondiale, environ huit personnes sur dix affirment que les vaccins sont fiables et neuf personnes sur dix ont fait vacciner leur progéniture. Les personnes vivant dans les pays à revenu élevé ont le moins confiance dans les vaccins. Dans la plupart des régions du monde, une plus grande confiance dans les systèmes de santé, les gouvernements et les scientifiques correspond à une foi plus importante dans les vaccins.

Le Bangladesh et le Rwanda sont les pays qui ont la plus grande confiance dans les vaccins. Le Rwanda est également le territoire qui croit le plus en son système de santé, avec 97% de personnes satisfaites, contre une moyenne mondiale de 76%.

Plus de maladies contagieuses

"Dans ces pays-là, il y a plus de maladies contagieuses, et leurs habitants voient sans doute ce qu’il se passe lorsqu’on n’est pas vacciné", indique Imran Khan, directeur de l’étude. "Alors qu’aux États-Unis et en France, lorsqu’on n’est pas vacciné, on a moins de risque de tomber malade, car les systèmes de santé sont plutôt bons, et quand on est contaminé, on risque moins de mourir". Le chercheur appelle cela "l’effet de laisser-aller".

Les niveaux de confiance les plus faibles par rapport aux vaccins se situent en Europe occidentale, où plus d'une personne sur cinq (22%) ne croient pas en leur efficacité, et en Europe orientale, qui compte 17% de septiques. "Cette enquête mondiale, la première du genre, montre clairement que les croyances sur la science sont profondément influencées par les cultures, les contextes et les origines", poursuit Imran Khan.

Un violent retour de la rougeole

Son étude, réalisée par l’institut de sondage américain Gallup pour l’ONG médicale britannique Wellcome, a interrogé plus de 140 000 personnes, dans 144 pays, sur ce qu’ils pensent de la science, des professionnels de santé et des vaccins.

En France, selon les pouvoirs publics, la couverture vaccinale progresse depuis le passage de trois à 11 vaccins obligatoires. Malgré cela, le pays, comme beaucoup d’autres en Europe, fait face à un violent retour de la rougeole.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité