Publicité

QUESTION D'ACTU

Diet DASH

Alimentation : un jeu vidéo qui incite à consommer moins de sucre

Des chercheurs viennent de mettre au point un jeu vidéo d'entraînement cérébral capable de nous aider à modérer notre consommation de sucre.

Alimentation : un jeu vidéo qui incite à consommer moins de sucre a_namenko/iStock

  • Publié 11.05.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Diabète, obésité, risques de cancer ou de maladies cardiovasculaires… Les dangers liés à la consommation excessive de sucre font régulièrement l’objet de campagnes de prévention, mais nous continuons malgré tout à manger régulièrement des aliments trop sucrés tels que les bonbons, les biscuits et les gâteaux. Et ce n’est pas simplement à cause d’un manque de volonté que nous continuons à consommer ces aliments mauvais pour notre santé. Plusieurs études ont en effet démontré les effets addictifs du sucre sur le cerveau.

Comment modérer sa consommation de sucre et privilégier les aliments plus nutritifs tels que les fruits et les légumes ? Des chercheurs ont peut-être trouvé la solution. Dans une étude publiée dans le Journal of Behavioral Medicine, ils expliquent avoir mis au point un jeu vidéo "d’entraînement cérébral" afin d’inciter les joueurs à consommer moins de sucre. Sa particularité : il cible la partie du cerveau qui inhibe les pulsions. "Les jeux d'entraînement cognitifs, ou 'cérébraux', ont été utilisés pour aider les gens à réduire des habitudes malsaines, comme le tabagisme", explique le Dr Evan Forman, professeur de psychologie au College of Arts and Sciences de l'Université Drexel et co-auteur de l’étude. "Nous avons aussi vu des résultats positifs de laboratoires utilisant ces programmes informatiques."

Un entraînement cérébral personnalisé

Appelé provisoirement "Diet DASH", ce jeu basé sur l’entraînement cognitif est personnalisé en fonction des tendances de chaque participant à manger ou non des sucreries.

Au total, 109 participants en surpoids et mangeant des sucreries ont été recrutés pour l’essai. Ils ont d’abord assisté à un atelier avant le début du jeu pour les aider à comprendre pourquoi le sucre est nocif pour leur santé et pour apprendre quels aliments éviter et comment le faire.

"L'atelier a aidé à donner aux participants des stratégies pour suivre un régime sans sucre. Cependant, nous avons émis l'hypothèse que les participants auraient besoin d'un outil supplémentaire pour les aider à gérer les envies de sucreries", explique le Dr Forman. "Les entraînements quotidiens peuvent faire ou défaire la capacité d'une personne à suivre le régime sans sucre ajouté. Ils renforcent la partie de votre cerveau pour ne pas réagir à l'envie de sucreries."

Les participants ont ensuite joué au jeu sur ordinateur pendant quelques minutes chaque jour pendant six semaines, puis une fois par semaine pendant deux semaines. Le jeu consiste à se déplacer le plus rapidement possible dans une épicerie pour mettre dans son panier des aliments sains, tout en s’abstenant de choisir des bonbons. Des points sont attribués en fonction des articles placés dans le panier.

Une nette diminution du poids corporel

Pour plus de la moitié des participants, qui ont montré une plus grande préférence pour les sucreries, le jeu les a aidés à perdre jusqu'à 3,1 % de leur poids corporel en huit semaines. Les participants ont également indiqué qu'ils trouvaient la formation quotidienne satisfaisante, qu'elle faisait partie de leur routine quotidienne et qu'ils souhaitaient la poursuivre si elle était disponible.

Pour les auteurs de l’étude, ces résultats prouvent que l’utilisation régulière d’un entraînement cérébral informatique peut aider à mieux manger et donc faciliter la perte de poids. Ils mènent actuellement un nouvel essai avec une version améliorée du jeu s’adressant spécifiquement aux hommes et sont à la recherche de nouveaux participants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité