Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie mondiale

Rougeole : une amende pour les parents qui ne vaccinent pas leur enfant ?

En Allemagne, le ministère de la Santé propose de sévir contre les parents qui ne vaccinent pas leur enfant contre la rougeole, afin de lutter contre l'épidémie mondiale. 

Rougeole : une amende pour les parents qui ne vaccinent pas leur enfant ? LeventKonuk / istock.

  • Publié 08.05.2019 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a proposé d'infliger une amende aux parents qui refusent de vacciner leur enfant pour mettre fin à l'épidémie de rougeole qui sévit dans son pays, en Europe et aux Etats-Unis.

"Le ministre veut rendre le vaccin contre la rougeole obligatoire pour les enfants inscrits en crèche et les écoliers, en imposant aux parents qui refusent de vacciner leur enfant une amende allant jusqu'à 2500 euros et une exclusion de la crèche. 95% de la population doit être vaccinée contre la rougeole pour éradiquer cette maladie virale hautement contagieuse. C'est notre objectif" peut-on lire dans un communiqué.

2 500 euros d'amende

Le parent qui ne fait pas vacciner son enfant risquerait jusqu'à 2 500 euros d'amende, soit cinq fois plus qu’en Italie, où une mesure similaire a été adoptée. M. Spahn a le soutien de nombreux membres de la coalition gouvernementale, des associations médicales et de l’OMS. Néanmoins, des voix s’élèvent pour défendre la liberté individuelle des anti-vaccins. 

En France, le code de la santé publique (article L3116-4) prévoit une peine de six mois d’emprisonnement et 3750 euros d’amende pour les parents qui refusent de faire vacciner leur enfant malgré le caractère obligatoire du vaccin. Le code pénal peut lui aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende mais en pratique, les condamnations sont rares.

Dans un rapport alarmant paru lundi 15 avril, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) affirmait que les cas de rougeole ont bondi de 300% dans le monde au premier trimestre 2019 par rapport à la même période l’an dernier, la France étant aussi concernée. 

Aucun lien avec l'autisme

Rappelons que la plus vaste étude jamais réalisée sur le sujet a récemment conclu qu'il n'existe aucun lien entre les vaccins contre les maladies infantiles telles que la rubéole, la rougeole et les oreillons et le risque de développer un trouble du spectre de l'autisme. Cette recherche avait été menée pour briser les mythes tenaces générés en 1998 par le médecin britannique Andrew Wakefield qui avait publié une étude dans la revue The Lancet portant sur 12 enfants qui reliait le vaccin ROR à l'autisme. Ses confrères et consoeurs n'avaient pas corroboré les résultats et il s'était avéré par la suite que le médecin avait falsifié ces données, perdant du même coup son droit d'exercer.

Lorsqu’elle se déclare chez des nourrissons ou chez des personnes fragiles ou dont les défenses immunitaires sont affaiblies, la rougeole peut se compliquer et nécessiter une hospitalisation. Ces complications peuvent donner des séquelles pulmonaires et neurologiques à vie et aller jusqu’à entraîner la mort.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité