Publicité

QUESTION D'ACTU

Esthétique

Dentition : attention, les bandes blanchissantes abîmeraient sérieusement les dents

Le peroxyde d’hydrogène que renferment les bandes blanchissantes détruit le collagène présent dans la dentine, la couche interne des dents. 

Dentition : attention, les bandes blanchissantes abîmeraient sérieusement les dents Antonio_Diaz/istock

  • Publié 10.04.2019 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La quête du sourire parfait peut être dangereuse. Des chercheurs ont découvert que les bandes blanchissantes abîment les dents et publient leurs résultats dans The FASEB Journal. 

Le peroxyde d’hydrogène 

Les bandes blanchissantes font partie des produits vendus sans ordonnance plébiscités par ceux qui veulent éviter le dentiste. Il faut laisser poser pendant un certain temps sur les dents et renouveler l’opération pour les blanchir. Leur action repose sur le peroxyde d’hydrogène qu’elles renferment : il agit sur les molécules qui colorent l’émail. 

 

Une fragmentation du collagène

La plupart des études réalisées sur le peroxyde d’hydrogène se sont intéressées à ses conséquences sur l’émail dentaire. Or derrière l’émail externe, il y a une couche de dentine, riche en protéines et en collagène, et au coeur de celle-ci, de la pulpe.  Cette nouvelle recherche, réalisée par des chercheurs de l’université de Stockton aux États-Unis, étudie justement l’effet de ces bandes blanchissantes sur la dentine.

"Nous avons cherché à mieux comprendre ce que le peroxyde d’hydrogène fait au collagène", explique Kelly Keenan, auteure principale de la recherche. Pour ce faire, ils ont utilisé des dents entières extraites et de la salive artificielle, puis les ont traitées avec les produits blanchissants. Lorsque les dents sont exposées au peroxyde d’hydrogène, le collagène présent dans la dentine se fragmente et disparaît. 

Le Dr Keenan précise que d’autres travaux doivent être réalisés pour savoir si ces effets du peroxyde d’hydrogène sont les mêmes sur des dents non-extraites. Pour l’heure, les chercheurs ne savent pas si la dégradation du collagène de la dentine est irrémédiable et si d’autres protéines sont dégradées par le produit chimique. 

Une réglementation stricte en France 

En 2013, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a réglementé le marché des produits de blanchiment dentaire : ceux qui contiennent plus de 6% de peroxyde d’hydrogène ont été interdits et ceux qui en contiennent entre 0,1% et 6% peuvent être utilisés uniquement par les dentistes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité