Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies neurodégénératives

Le diabète non traité associé à un risque de maladie d’Alzheimer

La démence et le développement de la maladie d’Alzheimer progressent plus rapidement chez les personnes diabétiques qui ne sont pas soignées.

Le diabète non traité associé à un risque de maladie d’Alzheimer KatarzynaBialasiewicz / iStock

  • Publié le 29.03.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


En France, près de 3 millions de personnes sont diabétiques et 90% d’entre elles sont atteintes de diabète de type 2. Selon les spécialistes, plus de 500 000 Français ignorent qu’ils sont atteints de diabète. Or, le savoir pourrait leur éviter de développer une démence, voire la maladie d’Alzheimer selon une nouvelle étude. En effet, des chercheurs américains révèlent que la progression de la démence et des complications liées à la maladie d’Alzheimer sont beaucoup plus rapides chez les personnes diabétiques qui ne sont pas traitées. Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue Diabetes Care.

Les signes d’Alzheimer se développent 1,6 fois plus vite

Les chercheurs de l’USC Dornsife, de l’Université de Californie du Sud, ont comparé quatre groupes de personnes: avec un taux de glucose normal, présentant un pré-diabète et atteintes de diabète de type 2, traité ou non. Pour chaque groupe, les scientifiques ont analysé la "pathologie tau", c’est-à-dire la progression d’agrégats de protéines dans le cerveau, signe d’une dégénérescence et de l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Pour ce faire, l’équipe de chercheurs a analysé des données d’imagerie médicale et les résultats de ponctions lombaires. Selon les résultats de ce suivi de dix ans, la progression des signes de la maladie d’Alzheimer allait 1,6 fois plus vite chez les diabétiques de type 2 qui n’étaient pas traités.

Une maladie aux multiples causes

"Il est possible que les médicaments pour traiter le diabète fassent une différence dans la progression de la dégénérescence cérébrale", explique Daniel A. Nation, l’un des auteurs principaux de l’étude. Il poursuit: "mais on ne sait pas exactement comment ces médicaments pourraient ralentir ou empêcher l’apparition de la maladie d’Alzheimer, nous devons donc étudier cela."

Aujourd’hui, la communauté scientifique considère la maladie d’Alzheimer comme la somme de problèmes multiples, allant de la pollution environnementale à la génétique. Avant, les chercheurs estimaient qu’il n’y avait qu’un ou deux facteurs de risques. Le diabète pourrait donc en faire partie. D'autres études faisant le lien entre ces deux pathologies doivent être menées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité