Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexualité

La marijuana améliorerait la qualité des orgasmes féminins

Les femmes qui fument du cannabis avant un rapport sexuel ont 2,1 fois plus de chances d’avoir un orgasme jugé satisfaisant. 

La marijuana améliorerait la qualité des orgasmes féminins Creative-Family/ISTOCK

  • Publié 16.03.2019 à 19h15
  • |
  • Mise à jour le 16.03.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |


Fumer pour prendre son pied. Une étude publiée dans le journal Sexual Medicine montre que les fumeuses de cannabis déclarent avoir des orgasmes de meilleure qualité. Ces résultats sont valables aussi bien pour celles qui fument avant un rapport que pour celles qui sont des consommatrices régulières

Plus de désir et des orgasmes plus satisfaisants

L’étude a été réalisée par des gynécologues et des scientifiques spécialisés dans l’étude du comportement de l’Université de médecine Saint-Louis, aux États-Unis. Ils ont interrogé 373 femmes sur leur activité sexuelle et leur usage de cannabis : 176 d’entre elles étaient des consommatrices régulières.

68,5 % des femmes ayant consommé de la marijuana avant un rapport sexuel déclarent avoir ressenti une expérience plus agréable, 60,6 % affirment avoir eu plus de désir et 52,8 % notent avoir eu un orgasme plus satisfaisant. L’usage de cannabis, avant le rapport ou de manière régulière, multiplierait par 2,1 les chances d’avoir un orgasme de meilleure qualité, en comparaison aux non-consommatrices. 

Pour les chercheurs, cela pourrait être lié aux effets apaisants du cannabis : la diminution du stress et de l’anxiété augmenterait le plaisir. La capacité de la drogue à désinhiber serait également en cause. Les recherches doivent se poursuivre pour mieux comprendre le lien entre cannabinoïde et hormones, car les études d'auto-analyse sont souvent biaisées : les participants cherchent à donner la "bonne réponse", et non ce qu'ils ressentent vraiment. Les scientifiques espèrent déjà pouvoir trouver, grâce à cette première découverte, des traitements contre les troubles sexuels de la femme.

Des comportements à risque 

La sexualité sous drogue comporte toutefois des risques. En 2014, le réseau de mutuelles emeVia a mené une enquête auprès d’étudiantes : il constate que celles qui consomment du cannabis sont plus nombreuses à avoir des rapports sexuels à risque. Moins de 2/3 d’entre elles avaient déclaré utiliser un préservatif.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité