Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête de 60 millions de consommateurs

Compléments alimentaires : certains sont dangereux selon 60 Millions de consommateurs

Une nouvelle enquête du magazine 60 millions de consommateurs alerte sur le caractère inutile et potentiellement dangereux de huit marques de compléments alimentaires. 

Compléments alimentaires : certains sont dangereux selon 60 Millions de consommateurs artisteer

  • Publié 08.03.2019 à 09h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Les compléments alimentaires riches en acide folique ou en oméga-3 ne sont pas tous utiles... et potentiellement nocifs, alerte la revue 60 Millions de consommateurs, qui publie une enquête dans son numéro de marsLe magazine a passé au crible huit marques de compléments alimentaires destinés aux enfants, aux adultes et aux séniors.

Parmi les marques étudiées, certains compléments alimentaires pour enfants contenant de la vitamine D tels que Pediakid (laboratoires Ineldea) ou Biane enfant (laboratoire Pileje) seraient susceptibles de provoquer un surdosage en vitamines D, ce nutriment étant souvent prescrit en ampoules pendant l'hiver. 

Par ailleurs, les produits incriminés peuvent contenir une quantité excessive de fructose ou de sel et certains additifs auraient un effet laxatif. 

Nausées, anxiété, céphalées...

D'autres gélules contenant de la caféine, cette fois prescrite aux étudiants pour les aider à rester éveillés, peuvent altérer les capacités à mémoriser les informations et, si elles sont consommées en trop grande quantité, déclencher des céphalées, des nausées, des troubles cardiaques ou encore des signes d'anxiété. 

Les compléments destinés aux seniors et censés "améliorer les fonctions cognitives" et "renforcer la mémoire" à l'instar de Cognisciences (laboratoire Santé Verte) ou Ginkor Memo (laboratoires Tonipharm) sont dans le collimateur de 60 millions de consommateurs.

L'enquête met particulièrement l’accent sur le caractère dangereux du ginkgo biloba, une plante chinoise dont les vertus sur les capacités cognitives n'ont pas été démontrées. De surcroît, l'action de cette plante pourrait interférer avec les traitements anticoagulants. "La prudence s’impose", pointe le rapport.

Au lieu de consommer les compléments alimentaires, la revue éditée par l’Institut National de Consommation recommande de favoriser une alimentation équilibrée à base de poissons gras (riches en omégas 3), de fruits secs et d'huiles végétales.

Les compléments alimentaires ne réduisent pas les risques de dépression

Une étude récemment publiée dans le JAMA a analysé le lien entre un apport en compléments alimentaires et les risques de dépression. Si la médecine a prouvé qu’une alimentation équilibrée pouvait prévenir de la dépression, ce n’est, d'après ces recherches, toutefois pas le cas des compléments alimentaires.

L'étude a été réalisée sur une cohorte de 1000 adultes originaires d’Espagne, d’Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni présentant un risque élevé de dépression. 

Les volontaires ont  été divisés en deux groupes : le premier a suivi un régime à base d’acide folique, de vitamine D, d’oméga -3, de zinc et de sélénium pendant un an, tandis que le second a reçu un traitement placebo.

Les scientifiques à l’origine de l’étude ont remarqué qu’il n’y avait pas de réduction de troubles dépressifs chez les adultes traités aux multi-nutriments, en comparaison de ceux qui avaient bénéficié du traitement placebo.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité