Publicité

QUESTION D'ACTU

Hépatite cytolytique

Compléments alimentaires : attention aux supposés bienfaits, ils cachent parfois des dangers

C’est une histoire bien connue des médecins, moins du grand public. Les compléments alimentaires, censés contribuer à la bonne santé, et en particulier les plantes chinoises, peuvent parfois se révéler dangereux. Un Américain a récemment failli y laisser la vie.

Compléments alimentaires : attention aux supposés bienfaits, ils cachent parfois des dangers KMNPhoto/iStock

  • Publié 27.10.2018 à 18h17
  • |
  • |
  • |
  • |


L’exemple de ce qui est arrivé à Jimmy McCants symbolise le problème qui entoure les compléments alimentaires, tel le "thé vert", qui n'en est pas toujours, compléments qui jouissent, à tort, d’une excellente réputation.

Cet Américain de 50 ans assistait à la remise de diplôme du lycée de son plus jeune fils quand son visage et ses yeux ont subitement tourné au jaune : il souffrait d'une hépatite toxique aiguë et la seule solution a consisté à lui greffer un autre foie.

Une greffe de foie à cause d'un thé vert

Jimmy était alors à un tournant de sa vie, ayant décidé d’améliorer son mode de vie et de perdre du poids en se concentrant sur une alimentation plus saine et en faisant de l'exercice régulièrement. "Mon père a eu une crise cardiaque à l'âge de 59 ans et il n'a pas survécu", a déclaré Jim. "Il a manqué beaucoup de choses avec nous et j'étais déterminé à faire tout ce qui était en mon pouvoir pour prendre soin de moi, de mon mieux, pour ne pas manquer la même chose."

Peu de temps après la remise de diplôme de son fils, Jim a été admis à l'hôpital avec une atteinte toxique sévère du foie. Les médecins se sont mis à en chercher la cause. Finalement, celle-ci s'est vite révélée : il s’agit du thé vert pris par Jim depuis plusieurs mois car il avait entendu dire qu'il pourrait avoir des avantages cardiaques. Quelques semaines après, le couperet est tombé : la seule solution pour Jim pour survivre était de réaliser une greffe de foie. Ce qui heureusement a pu être fait, mais en terme de prendre soin de sa santé, c'était plutôt raté.

Les compléments alimentaires, un business incontrôlable

"Le problème des compléments alimentaires est qu'ils sont en vente libre, non soumis à des restrictions de prescription comme pour les médicaments délivrés sur ordonnance", explique le Docteur Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste, interrogé par Atlantico. Ces compléments échappent à tout contrôle et leur business est tellement implanté et il bénéficie d'une telle image "nature" qu’il est difficile de dissuader les patients. Il est même possible de s'en procurer sur internet qui échappent alors à tout contrôle.

Comment faire, alors, pour mieux alerter ? "Les mises en garde devraient figurer plus clairement sur les emballages avec des notifications sur des durées optimales à respecter", tente de répondre le Dr Cocaul. "Par ailleurs, il est judicieux de rappeler qu'il est imprudent de commander tout produit sur Internet, vous risquez de vous voir délivrer un produit ne répondant pas à un cahier des charges et échappant à tout contrôle d'autant plus que la traçabilité peut être rendue difficile par une multiplication de transporteurs."

Gérer les doses

Un complément alimentaire n’est pas un médicament et ne bénéficie pas des mêmes contrôles d'innocuité. Dans ces conditions, un complément alimentaire peut éventuellement être pris de manière ponctuelle mais jamais sur le long cours. "L'automédication fait rage dans ce domaine où on croît trouver la panacée universelle qui nous apportera longévité, sexualité accrue, repousse de cheveux et immunité !", s’insurge le médecin spécialisé.

La dangerosité de ces compléments alimentaires ne doit pas être sous-estimée comme l’atteste l’histoire de Jimmy McCants. Mais le docteur Arnaud Cocaul prend aussi l’exemple de la vitamine C pour expliquer les dérives potentielles. "Il est avéré qu'à fortes doses, la vitamine C devient pro-oxydante et non plus anti-oxydante et ainsi crée un stress oxydant dans nos cellules. Donc elle arrive à faire plus de mal que de bien si elle est mal consommée ou trop".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité