Publicité

QUESTION D'ACTU

Discours sur l’état de l’Union

Etats-Unis : Donald Trump veut éliminer l’épidémie de VIH d’ici dix ans

Face au Congrès, le Président américain Donald Trump s’est engagé mardi 5 février à éliminer l’épidémie de VIH aux Etats-Unis d’ici dix ans.

Etats-Unis : Donald Trump veut éliminer l’épidémie de VIH d’ici dix ans Richard Villalonundefined undefined / istock.

  • Publié 06.02.2019 à 15h39
  • |
  • |
  • |
  • |


"Mon budget demandera aux démocrates et aux républicains de dégager les moyens nécessaires pour éliminer l’épidémie de VIH aux Etats-Unis d’ici dix ans. Ensemble, nous vaincrons le sida en Amérique et au-delà". Pour son deuxième discours annuel sur l’état de l’Union, le Président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé devant le Congrès mardi 5 février sur le VIH.

Alex Azar, secrétaire à la Santé, a ensuite détaillé l'annonce présidentielle. Le but est de diminuer les contaminations par le VIH aux Etats-Unis, de 75% en cinq ans, et 90% en dix ans. Aujourd'hui, 38 000 Américains contractent le virus chaque année, et environ 165 000 malades ignorent qu’ils le sont.

"Nous applaudissons la volonté affichée"

"Cette initiative, si elle est mise en place et financée, pourrait s'inscrire dans l'histoire comme l'une des plus grandes réussites de sa présidence", a déclaré Michael Ruppal, directeur de l'AIDS Institute. "Contrôler le VIH en une décennie est une tâche titanesque, mais nous applaudissons la volonté affichée", a aussi indiqué à l'AFP Michael Weinstein, président de l’AIDS Healthcare Foundation.

En France, le nombre de découvertes de séropositivité VIH avait été estimé à environ 6 000 en 2016, soit une diminution de 5% par rapport à 2013 (ce nombre n’a pas encore pu être estimé pour l’année 2017). Les hommes ayant des rapports sexuels entre hommes et les hétérosexuels nés à l’étranger (dont les 3⁄4 sont nés dans un pays d’Afrique subsaharienne) restent les deux groupes les plus touchés et représentent respectivement 45% et 38% de diagnostics positifs en 2017-2018. Ces proportions sont stables depuis 2015, sauf pour les personnes de plus de 49 ans. En 2016, le nombre de séniors ayant découvert leur séropositivité a été estimé à 1 200, soit 20% de l’ensemble des découvertes – des chiffres en augmentation. On estime que 153 000 personnes vivent avec le VIH au sein de l’Hexagone.

Réduire la proportion de ceux qui ignorent leur séropositivité

En plus de la prévention, "le dépistage du VIH doit encore être intensifié dans les populations les plus exposées, afin de réduire la proportion de ceux qui ignorent leur séropositivité pour leur permettre de bénéficier d’un traitement antirétroviral", explique donc Santé Publique France, qui recommande la même chose que les experts en santé publique américains.

Pour conclure son volet santé, Donald Trump a également abordé le sujet de l’avortement : "pour défendre la dignité de chaque personne, je demande au Congrès d’adopter une loi interdisant l’avortement tardif des enfants pouvant ressentir une douleur dans le ventre de leur mère".


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité