Publicité

QUESTION D'ACTU

Europe

Cannabis : augmentation isolée des taux de THC potentiellement dangereuse

Les concentrations de THC sont en train d’augmenter dans la marijuana et la résine de cannabis vendues en Europe, mais sans augmentation parallèle des niveaux de cannabidiol. Une évolution inquiétante.

Cannabis : augmentation isolée des taux de THC potentiellement dangereuse p_saranya/istock

  • Publié 01.01.2019 à 14h01
  • |
  • |
  • |
  • |


L’usage récréatif du cannabis est désormais légalisé au Canada et dans plusieurs États américains, et l’usage médical est autorisé dans beaucoup plus de pays, y compris au Royaume-Uni. Or, il apparaît que les concentrations en delta-9-tétrahydrocannabinol, ou THC, ne cessent d’augmenter. Une augmentation de la puissance psychoactive qui n’est pas sans inquiéter les experts

L'étude, publiée le 30 décembre dans la revue Addiction par des chercheurs de l'Université de Bath et du King's College de Londres, s'appuie sur des données recueillies par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanie, dans 28 États membres de l'UE, ainsi qu'en Norvège et en Turquie.

Augmentation des taux de THC

Les résultats de l’étude montrent que, dans le cas de la marijuana (cannabis à base de plantes), les concentrations de delta-9-tétrahydrocannabinol («THC»), principal constituant psychoactif du cannabis, ont augmenté chaque année régulièrement, passant de 5% en 2006 à 10% en 2016.

Pour la résine de cannabis (ou haschich), les concentrations en THC, qui étaient relativement stables de 2006 à 2011 (de 8% à 10%), ont rapidement augmenté de 2011 à 2016 (de 10% à 17%). Le prix de la marijuana a augmenté, passant de 7 euros environ à 12 euros le gramme, tandis que pour la résine de cannabis, il est passé de 8 à 12 euro le gramme.

Intérêt potentiel de la résine

Contrairement au cannabis d'origine végétale, la résine de cannabis contient généralement du cannabidiol (CBD) en plus du THC. Le cannabidiol suscite l’intérêt de différents chercheurs en raison de son impact potentiel sur certaines épilepsies de l'enfant, les psychoses et l'anxiété. Lorsqu'il est présent dans le cannabis, le cannabidiol pourrait également compenser certains des effets nocifs du THC, tels que la paranoïa et les troubles de la mémoire.

En effet, le cannabis contenant davantage de THC, et/ou moins de CBD, a été associé à un retentissement psychologique plus importants à long terme, tels que le développement d'une dépendance au cannabis et un risque accru de maladie psychotique. Or, les nouvelles techniques de production de résine au Maroc et en Europe ont augmenté les niveaux de THC, mais pas ceux de CBD.

Un état des lieux préoccupant

L'auteur principal, le Dr Tom Freeman du groupe de toxicomanie et de santé mentale du département de psychologie de l'Université de Bath, a déclaré : « Ces résultats montrent que la résine de cannabis a été modifiée rapidement dans toute l'Europe, ce qui a permis d'obtenir un produit plus puissant et d'un meilleur rapport qualité-prix. »

Le Dr Freeman a ajouté : « Le cannabidiol a le potentiel de rendre le cannabis plus sûr, sans limiter les effets recherchés par les utilisateurs. Ce que nous observons en Europe est une augmentation des taux de THC mais avec des niveaux de cannabidiol, soit stables, soit en diminution, ce qui pourrait rendre le cannabis plus nocif ». Ces données sont très difficiles à obtenir car le marché du cannabis est bien sûr illégal. Une solution pourrait consister à tenter de contrôler le contenu de THC et de CBD par le biais d'une vente légale réglementée.

On estime que 24 millions de personnes (soit 7,2%) des Européens adultes ont consommé du cannabis l’année dernière. Dans le monde, 192 millions de personnes utilisent cette drogue dans un contexte allant de la prohibition sévèrement sanctionnée à la vente légale commercialisée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité