Publicité

QUESTION D'ACTU

Cannabis à usage médical

Israël autorise l’exportation de cannabis thérapeutique

Le parlement israélien a donné mercredi 26 décembre son feu vert à l’exportation de cannabis à usage thérapeutique. Cette mesure devrait permettre à l’État de récolter plus de 234 millions d’euros par an.

Israël autorise l’exportation de cannabis thérapeutique ???????? ???????/iStock

  • Publié 27.12.2018 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Jeudi 26 décembre, le parlement israélien a voté en faveur d’une loi autorisant les agriculteurs à exporter le cannabis à usage médical qu’ils cultivent sur leurs terres.

Alors qu’en France, un comité d’experts mandatés par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient tout juste de reconnaître que certaines situations thérapeutiques justifient l’usage du cannabis médical, Israël s’est prononcé sur le sujet il y a près de 20 ans. Les médecins ont en effet l’autorisation de prescrire de la marijuana depuis 1999 pour traiter, entre autres, le cancer, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, le VIH / sida ou encore les troubles post-traumatiques. La consommation de cannabis à usage récréatif est quant à elle interdite dans le pays, même si un projet dépénalisant partiellement sa consommation au profit d’un système d’amendes a été approuvé en 2017.

Un milliard de shekels annuel de recettes

Le nouveau texte adopté par le parlement permet désormais aux agriculteurs de cultiver du cannabis à usage thérapeutique, à condition d’obtenir un permis du ministère de la Santé, de la police et de l’autorité de contrôle des producteurs. "Israël, déjà le pays le plus avancé dans ce domaine, sera désormais en mesure de produire et de commercialiser du cannabis et des produits à base de cannabis qui aideront des millions de personnes souffrantes", s’est réjoui dans un communiqué Saul Kaye, PDG d’iCAN, une société basée en Israël qui fait la promotion des technologies pour cultiver ce cannabis médical.

La décision du parlement à autoriser l’exportation de cannabis thérapeutique n’est pas fortuite puisqu’elle permettra à Israël de rapporter jusqu’à un milliard de shekels (234 millions d’euros) par an.

"Israël est parfaitement positionné pour pénétrer et perturber le marché du cannabis médical qui devrait atteindre 33 milliards de dollars dans les cinq prochaines années", poursuit Saul Kaye, cité par Times of Israel. "Rien qu’en Israël, nous attendons rapidement plus d’un milliard de dollars de ventes dans les pays intéressés par nos produits."

"Un produit béni qui atténue les souffrances des malades"

Principal auteur de la loi, le député Yoav Kisch, membre du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a souligné le "caractère économique énorme" du cannabis thérapeutique pour l’État et les agriculteurs. Selon lui, le cannabis à usage médical est un "produit béni qui atténue les souffrances des malades".

Huit sociétés cultivent actuellement du cannabis à usage thérapeutique en Israël, mais beaucoup d’autres attendent de recevoir une autorisation des autorités, a affirmé le Parlement. Le gouvernement israélien avait déjà approuvé en 2016 ce projet de loi en faveur d’une légalisation des exportations. Celles-ci devraient survenir au mieux d’ici six mois. Selon Forbes, l'Australie, l'Allemagne, l'Autriche et le Mexique comptent parmi les pays désireux de commercer avec Israël, qui devient avec les Pays-Bas et le Canada le troisième pays autorisant l'exportation de cannabis à des fins médicales.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité