Publicité

QUESTION D'ACTU

Médecine du futur

L’intelligence artificielle va-t-elle rendre les médecins obsolètes ?

Le développement de l’intelligence artificielle fait craindre à certains que les médecins deviennent obsolètes. En réalité, les outils technologiques devraient améliorer le travail des professionnels de santé, sans pour autant les remplacer.

L’intelligence artificielle va-t-elle rendre les médecins obsolètes ? ipopba/iStock

  • Publié 08.11.2018 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Est-ce qu’un jour un simple ordinateur remplacera le cabinet du médecin ? Les avancées technologiques récentes apportent leur lot de craintes pour l’avenir du métier. Dans le British Medical Journal, plusieurs chercheurs s’interrogent sur ce que l’intelligence artificielle va apporter à la profession. 

Des médecins bientôt obsolètes ?

L’intelligence artificielle peut permettre d’améliorer les diagnostics et même aider les chirurgiens lors d’une opération. Les robots sont capables d’emmagasiner des millions de données. Par exemple, en 2017, en Chine, un robot a brillamment réussi l’examen national de médecine. Pour Jörg Goldhahn, de l’Institut pour la médecine translationnelle de Zurich, les capacités illimitées de l’intelligence artificielle sont une sévère concurrence pour les médecins et leur faible coût, en comparaison à l'embauche et la formation de personnel, les rend avantageux pour les services hospitaliers.

Les robots seraient aussi plus fiables, car ils ne sont pas influencés par des écoles de pensée ou des biais personnels. Pour certains, le lien médecin-patient est irremplaçable mais Jörg Goldhahn affirme le contraire : "beaucoup de patients, les jeunes particulièrement, veulent simplement un diagnostic précis et un traitement qui fonctionne". D’après lui, les systèmes basés sur l’intelligence artificielle ont l’avantage de pouvoir sans cesse apprendre et s’améliorer, ce qui rendra à terme les médecins humains obsolètes. 

L’intelligence artificielle comme assistante des médecins 

Ce n’est pas l’avis de Vanessa Rampton, de l’Institut pour la Santé et les politiques sociales de l’université McGill, et de Giatgen A Spinas de l’Université de médecine de Zurich. Ils expliquent que les machines deviendront des assistants nécessaires aux médecins, mais ne pourront jamais les remplacer. Eux seuls ont la capacité de comprendre l’humain de manière holistique, en tenant notamment compte du mode de vie du patient et de ses émotions.

'L’intelligence artificielle n’est pas capable de prendre en compte l’émotion, comment peut-elle aider les patients qui se posent des questions après un diagnostic ?". C’est ce que souligne un autre article du British Medical Journal, où trois chercheurs rappellent que l’interaction entre les médecins et les patients est nécessaire et irremplaçable.

Les nouvelles technologies permettent incontestablement d’améliorer la médecine, mais elles ne peuvent remplacer de manière satisfaisante un médecin dans certaines situations, comme lors de l’annonce d’une maladie grave par exemple. "Nous considérons l’intelligence artificielle comme le serviteur et non pas le directeur du soin médical", concluent-ils. Les robots seront très certainement plus présents dans les services de santé, mais les médecins ne seront jamais très loin. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité