Publicité

QUESTION D'ACTU

Après 35 ans

Grossesse : combien de temps faut-il attendre pour être enceinte à nouveau ?

Il vaut mieux attendre 18 mois entre deux grossesses, notamment en ce qui concerne les femmes de plus de 35 ans. Sinon, les risques pour le bébé et la santé de la mère sont trop importants. 

Grossesse : combien de temps faut-il attendre pour être enceinte à nouveau ? NataliaDeriabina / istock

  • Publié 30.10.2018 à 13h00
  • |
  • Mise à jour le 30.10.2018 à 16h49
  • |
  • |
  • |


On connait désormais l’intervalle idéal entre deux grossesses pour optimiser la santé de la mère, notamment quand elle n’est plus toute jeune : 18 mois. C’est le résultat d’une nouvelle étude publiée dans le JAMA Internal Medicine.
 
"Notre recherche a révélé des risques accrus pour la mère et le nourrisson lorsque les grossesses sont rapprochées, notamment pour les femmes de plus de 35 ans", a déclaré la directrice de l’étude Laura Schummers. "Les résultats pour les femmes plus âgées sont particulièrement importants, car elles ont tendance à espacer plus étroitement leurs grossesses et le font souvent de façon intentionnelle."

Des risques pour la santé de l'enfant et de la mère

D’une manière générale, le fait de tomber enceinte moins de 18 mois après l'accouchement entraîne des grossesses à risque pour les femmes de tous âges. Mais les mères âgées de 35 ans ou plus cumulent, en plus des risques pour le nourrisson, des risques pour leur propre santé.

Les chercheurs ont analysé près de 150 000 dossiers médicaux canadiens de mère et de leur bébé. Résultat : les mères de 35 ans et plus qui ont conçu un nouvel enfant six mois après leur accouchement présentaient un risque de 1,2 % (12 cas pour 1 000 grossesses) de mortalité maternelle et une probabilité de 6% de mettre au monde leur enfant prématurément. Le fait d'attendre 18 mois entre deux grossesses a réduit ces risques respectivement à 0,5% et 3%.

Améliorer l'accès à la contraception postpartum

Les femmes âgées de 20 à 34 ans ayant conçu un nouveau bébé six mois après avoir enfanté présentaient un risque d'accouchement prématuré de 8,5%, tandis que celles qui ont attendu 18 mois ont vu ce risque diminuer de près de 5%.

Pour toutes les femmes donc, "la recommandation pourrait être la même : améliorer l'accès à la contraception postpartum ou s'abstenir de rapports sexuels non protégés avec un partenaire masculin après une naissance", conclut le Dr Sonia Hernandez-Diaz, professeur d'épidémiologie à la Harvard T.H. Chan School of Public Health.

Depuis vingt-sept ans en France, le nombre de grossesses tardives augmente. Selon les statistiques de l'Insee, 17,5% des bébés nés en 2004 ont une mère âgée de 35 ans et plus (et 3,3% une mère de plus de quarante ans), alors qu'ils étaient 14% en 1995 et 8% en 1980. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité