Publicité

QUESTION D'ACTU

Digestion

Ballonnement: intérêt d'un antidépresseur à faible dose

Le ballonnement ou dyspepsie est un trouble du fonctionnement de l’estomac qui se manifeste principalement après les repas. Des chercheurs montrent qu’un vieil antidépresseur, prescrit à faible dose, permet de réduire les symptômes. 

Ballonnement: intérêt d'un antidépresseur à faible dose PhotoBylove/iStock

  • Publié 25.10.2018 à 22h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Manger peut devenir un enfer. Les personnes atteintes de dyspepsie fonctionnelle le vivent au quotidien. Elles sont sujettes à des troubles de la digestion pendant ou après les repas, souvent accompagnées de nausées, de diarrhées ou de vomissements.

Certains médicaments permettent de diminuer voire supprimer les symptômes, mais ils ne sont pas efficaces chez tous les patients, et ils sont parfois mal tolérés. Des chercheurs montrent que l’usage d’un vieil antidépresseur à faible dose serait efficace. Leurs résultats ont été publiés dans la revue médicale The Lancet. 

Des traitements parfois inefficaces 

Les causes de la dyspepsie demeurent un mystère chez certaines personnes, pour les autres, la maladie est souvent liée à une mauvaise alimentation, au stress ou à des maladies chroniques. Lorsque les symptômes ne passent pas, il est nécessaire de consulter un médecin, qui prescrit généralement des médicaments "prokinétiques".

Chez certains patients, les traitements à base de prokinétiques et d’antisécrétoires, ceux généralement administrés, ne fonctionnent pas. Les chercheurs s’intéressent à des solutions alternatives pour soulager ces malades. 

Quelques effets secondaires 

Dans cette étude, 107 patients atteints de dyspepsie âgés de 18 à 80 ans ont été suivis pendant douze semaines. Une partie d’entre eux a pris un placebo, d’autres ont reçu un antidépresseur à faible dose, de l’imipramine. Pendant toute la durée de l'étude, les participants ont répondu à des questionnaires sur leurs symptômes.

35 des 55 patients qui ont reçu de l’imipramine ont déclaré ne plus avoir de symptômes de dyspepsie au bout des douze semaines de traitement, contre 19 sur les 52 qui ont pris le placebo. Une dizaine de patients a ressenti des effets secondaires : bouche sèche, constipation, insomnie ou encore des somnolences. Pour les chercheurs, ces résultats sont encourageants.

Les antidépresseurs à faible dose pourraient être un remède à la dyspepsie chez les patients pour qui les autres traitements sont inefficaces. Entre 20 et 40 % des adultes seraient concernés par la dyspepsie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité