Publicité

QUESTION D'ACTU

Protéine P16

Les asthmatiques sévères vont-ils enfin bénéficier d’un traitement efficace ?

Une protéine permet de sélectionner les malades asthmatiques sévères qui vont bénéficier d’un traitement efficace.

Les asthmatiques sévères vont-ils enfin bénéficier d’un traitement efficace ? istock / Ljupco.

  • Publié 24.10.2018 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans une nouvelle étude, des chercheurs ont réussi à identifier des patients atteints d'une forme d'asthme grave (appelé "endotype de type 2") en mesurant les concentrations de périostine, une protéine matricellulaire, dans leurs voies respiratoires. Cela ouvre la voie à de nouveaux traitements.

Le rôle de la périostine est un domaine qui mobilise la recherche depuis plusieurs années. "L’endotype de type 2 est un facteur clé chez près de la moitié des patients asthmatiques", explique la scientifique Giovanna E. Carpagnano, de l’université de Foggia (Italie).

De nouveaux traitements ciblés

Son équipe a recruté 40 patients gravement asthmatiques, 21 personnes souffrant d'asthme léger à modéré et 15 individus sains, qui ont servi de témoins. En se concentrant sur leurs voies respiratoires, ils ont découvert que la périostine augmente chez les sujets souffrant d'asthme grave, en particulier chez ceux qui présentent l'endotype de type 2. "Mesurer la périostine dans le sang, comme cela a déjà été fait avant, limite sa valeur", précise la recherche.  

"Notre étude suggère que la périostine des voies respiratoires est l'expression de l'asthme sévère et, si elle est validée, pourrait être un biomarqueur capable de générer de nouveaux traitements ciblés, et d’améliorer la qualité de vie des patients", a déclaré le directeur de l’étude Peter J. Barnes.

900 décès chaque année

L'asthme sévère représente une entité clinique caractérisée par un patient non contrôlé au niveau de ses symptômes malgré un traitement qualifié d'optimal et un suivi spécialisé d'au moins six mois. Les données épidémiologiques accordent entre 5 et 10% des cas d'asthme à l'asthme sévère. En France, l'asthme est responsable de 100 000 hospitalisations et de 900 décès chaque année.

L’asthme est une maladie chronique provoquée par une inflammation des bronches qui se traduit par leur hypersensibilité à différentes stimulations : froid, virus, tabac, pollution… L’inflammation bronchique entraîne une "hyperréactivité" de la paroi musculaire avec un gonflement de la paroi interne de la bronche, une hypersécrétion de mucus (normalement produit en petites quantités) et la contraction des muscles de la paroi bronchique. Au final, tous ces phénomènes aboutissent au rétrécissement de la lumière de la bronche, voire à son obstruction, et à une gène pour respirer, qui peut conduite à l'étouffement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité