Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte médicale

Cancer : un cachet d'aspirine par jour augmenterait les chances de survie

Selon une nouvelle méta-analyse, les patients atteints de cancer pourraient voir leurs chances de survie augmenter de 20 à 30% grâce à une faible dose quotidienne d'aspirine par jour. 

Cancer : un cachet d'aspirine par jour augmenterait les chances de survie Sergii Batechenkov

  • Publié 30.09.2018 à 17h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Un cachet d'aspirine par jour pourrait favoriser les chances de survie de patients atteints de cancer, dévoile une nouvelle métanalyse qui a passé 71 études médicales en revue. Publiée dans la revue Plos One, l'étude a porté sur la survie de 120 000 patients atteints d'un cancer qui prenaient de l'aspirine (comparativement à 400 000 patients qui n'en prenaient pas).

Les recherches montrent qu'à tout moment après le diagnostic de certains cancers, la proportion de patients qui étaient encore en vie était de 20 à 30 % supérieure chez ceux qui prenaient ce médicament. La propagation du cancer à d'autres parties du corps a également été considérablement réduite chez les patients sous aspirine.

"L'utilisation de l'aspirine à faible dose comme traitement préventif des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et du cancer est bien établie, mais il est maintenant prouvé que le médicament pourrait aussi jouer un rôle important dans le traitement supplémentaire du cancer", explique Peter Elwood, professeur à l'Université de Cardiff et auteur principal de l'étude.

L'aspirine serait bénéfique pour tous les cancers

Près de la moitié des études incluses dans l'examen portaient sur des patients atteints d'un cancer de l'intestin, et la plupart des autres études portaient sur des patients atteints de cancer du sein ou de la prostate. Très peu d'études ont été menées sur des patients atteints d'autres cancers moins courants, mais dans l'ensemble, les données regroupées sur tous les cancers suggèrent que l'aspirine est bénéfique.

"Les patients atteints de cancer devraient recevoir les données probantes maintenant disponibles et être aidés à juger par eux-mêmes de la balance bénéfice-risque que représente une faible dose quotidienne d'aspirine. Il est urgent d'obtenir des preuves sérieuses provenant d'autres études", encourage le Pr Elwood. 

Faibles risques de saignement de l'estomac 

Dans cette étude, les risques de saignement, effet indésirable possible de l'aspirine, a été examiné attentivement. L'équipe du Pr Elwood a demandé des renseignements sur les saignements à au moins un auteur de chacun des 71 rapports étudiés et a obtenu 31 réponses.

D'après les observations des scientifiques britanniques, très peu de patients ont eu des saignements graves. La proportion de patients prenant de l'aspirine qui avaient des saignements "graves" de l'estomac n'était pas plus élevée que la proportion de patients ne prenant pas d'aspirine qui avaient eu des saignements d'estomac spontanés pour des causes autres que l'aspirine. 

Dans deux études, un très petit nombre de saignements d'estomac mortels s'étaient produits, mais encore une fois, la proportion n'était pas plus élevée chez les patients sous aspirine que chez les autres.

"Il est urgent d'obtenir davantage de preuves sérieuses"

Les conclusions de l'étude comportent toutefois quelques limites. En effet, ces données ne proviennent pas d'essais randomisés conçus pour tester l'aspirine et le cancer, mais d'analyses statistiques de patients qui ont pris de l'aspirine pour des raisons autres que le traitement du cancer.

De plus, les données probantes ne sont pas entièrement cohérentes et certaines études n'ont pas réussi à déceler les bienfaits attribuables à l'aspirine. "Il est donc urgent d'obtenir davantage de preuves sérieuses, et les patients devraient être fortement encouragés à participer aux recherches", prévient le Pr Elwood. 

En attendant, le scientifique rappelle que "tous les patients doivent consulter leur médecin avant de commencer un nouveau traitement".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité