Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Gastro-entérite : épidémie en France, la région Paca est la plus touchée

Une épidémie de gastroentérite sévit en France, mais la région Paca est la plus touchée. Quelques conseils pour éviter de l'attraper.

Gastro-entérite : épidémie en France, la région Paca est la plus touchée KittisakJirasittichai/istock

  • Publié 23.09.2018 à 09h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Nausées, diarrhées, vomissements et douleurs au ventre ? Il est possible que la gastro-entérite soit en train de vous attaquer. Cette infection digestive est très contagieuse, surtout si elle est d’origine virale, ce qui est le cas dans les deux tiers des cas.

Pas trop d’inquiétudes toutefois, cette infection avec inflammation de la paroi intestinale ne dure en général que quelques jours, l'évolution est le plus souvent bénigne et guérit spontanément à domicile en respectant quelques conseils alimentaires, comme une bonne hydratation à base de boissons salées ou sucrées, pour compenser ses pertes liées à la diarrhée, et une alimentation composée d'aliments salés, riches en sucres et sans résidu (riz, pâtes, carottes cuites).

Un seuil épidémique déjà atteint dans certaines régions

Si elle n’est pas encore généralisée en France, l’épidémie apparaît dans certaines régions françaises selon le réseau Sentinelle.
En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s37), le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 110 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [92 ; 128]), en dessous du seuil épidémique (123 cas pour 100 000 habitants).
Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte d’Azur (186 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [74 ; 298]), Grand Est (165, IC 95% [92 ; 238]) et Hauts-de-France (126, IC 95% [67 ; 185]).

Comment y échapper ?

Quelques règles cependant devraient vous permettre de passer à travers les mailles du filet. La première, qui semble logique mais que l’on peut avoir tendance à oublier : se laver les mains avec du savon très fréquemment, notamment dès que l’on rentre chez soi, après avoir pris les transports, avant de manger et après être allé aux toilettes.

Il faut également éviter de partager son verre et ses couverts à table, nettoyer régulièrement les surfaces touchées par tout le monde dans une maison comme les toilettes, les lavabos ou les poignées de portes !

S'il est déjà trop tard et que vous êtes contaminé : faites attention aux autres en vous couvrant bien le nez et la bouche quand vous éternuez, en utilisant des mouchoirs à usage unique et en multipliant là encore le lavage des mains. C'est bien d'être généreux et de partager, mais il y a quelques exceptions à la règle !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité