Publicité

QUESTION D'ACTU

Comprendre notre cerveau

Neurologie : pourquoi la musique nous donne-t-elle envie de danser ?

Des scientifiques australiens ont cherché à savoir quels signaux envoyait la musique au cerveau et comment elle pouvait autant influencer notre corps. 

Neurologie : pourquoi la musique nous donne-t-elle envie de danser ? bernardbodo / iStock

  • Publié 21.08.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous est-il déjà arrivé de vous demander pourquoi la musique donnait envie de danser ? Sachez que la communauté scientifique se penche régulièrement sur le sujet, afin de comprendre un peu mieux le fonctionnement de notre cerveau, et la manière dont il commande notre corps. Une nouvelle étude, publiée récemment dans la revue américaine PNAS va dans ce sens. Si les conclusions des chercheurs ne répondent pas totalement à la question, elles font un pas de plus vers une certitude : les basses jouent un rôle majeur.

Les basses, au fondement du rythme

Les chercheurs australiens de l’Institut MARCS de l’Université Western Sydney en Australie, se sont exclusivement intéressés aux sons à basse fréquence. "Les instruments de basse sont traditionnellement utilisés comme fondements rythmiques, tandis que les instruments aigus portent le contenu mélodique", expliquent ces derniers. 

Pour réaliser l’étude, les scientifiques ont fait jouer des schémas musicaux et rythmiques à des participants. Certains étaient dans des tons graves, d’autres dans des tons aigus. Pendant ce temps, ils ont enregistré l’activité du cerveau en utilisant l’électroencéphalographie.

Des zones particulières du cerveau stimulées

Selon les conclusions de l’étude, l’activité cérébrale se synchronise avec la fréquence des battements. De plus, une musique très riche en basses cale mieux le cerveau sur le rythme. Pour les chercheurs, cette synchronisation s’explique. Les basses mobiliseraient des zones du cerveau liées aux fonctions motrices, tels que le cervelet ou les noyaux gris centraux (appelés aussi ganglions de la base).

Les auteurs encouragent la réalisation d’autres études, notamment sur le rôle médical de la musique et de la danse. Des recherches ont déjà, par exemple, expliqué en quoi danser pouvait ralentir les troubles cognitifs chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité