Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque d'infection

Thaïlande : pourquoi les enfants rescapés de la grotte doivent-ils rester en isolement ?

Enfin libérés de la grotte dans laquelle ils sont restés coincés durant 17 jours, les douze garçons et leur entraîneur doivent désormais rester sous surveillance, en isolement, à l’hôpital de Chiang Rai, en Thaïlande.

Thaïlande : pourquoi les enfants rescapés de la grotte doivent-ils rester en isolement ? rchphoto/iStock

  • Publié 12.07.2018 à 18h10
  • |
  • |
  • |
  • |


C’était une mission périlleuse, qualifiée même "d’impossible" par le chef de la cellule de crise. Elle a finalement été couronnée de succès. Mardi 20 juillet, les 12 garçons âgés de 11 à 16 ans coincés dans une grotte de Tham Luang Nang Non, en Thaïlande, ont enfin été tous secourus, ainsi que leur entraîneur de foot. Cela faisait près de deux semaines que les sauveteurs se relayaient héroïquement – l’un d’entre eux l’a même payé de sa vie – pour les sortir sains et saufs. Les derniers à être secourus y auront passés 17 jours.

Sortis de l’opération d’extraction amaigris, affaiblis mais globalement en bonne santé, les enfants et leur entraîneurs doivent toutefois se préparer à une nouvelle période d’isolement.

En isolement pendant une semaine

Transférés à l’hôpital de Chiang Rai, les adolescents devraient rester au moins une semaine à l’isolement, derrière une vitre, ont déclaré les responsables de la santé publique lors d’une conférence de presse donnée lors du sauvetage des quatre premiers enfants. Ces derniers présentaient tous une température corporelle basse et deux ont été traités pour une infection pulmonaire "mineure", stabilisée grâce à des antibiotiques.

Les rescapés devront également réintroduire progressivement les aliments solides dans leur alimentation et porter des lunettes de soleil pour protéger leur vision après avoir passé de longs jours dans l’obscurité complète.

Secourus dimanche 8 juillet par les plongeurs, les quatre premiers garçons ont été autorisés à voir leur famille à travers une vitre alors que les médecins continuent de procéder à des examens de santé complets et surveillent les garçons pour détecter toute maladie contagieuse. Les psychologues les ont jugés dans un bon état mental, mais ne leur permettent pas encore de regarder la télévision. Une ligne téléphonique a également été installée dans leur chambre afin qu’ils puissent communiquer avec leurs parents.

"Maladie des cavernes" et "maladie des rats"

Ce que craignent désormais les médecins, c’est que les adolescents aient été exposés à des infections au sein de la grotte, notamment à l’histoplasmose. Connue sous le nom de "maladie des cavernes", il s’agit d’une infection fongique causée par l'inhalation de spores d'un champignon qu'on retrouve dans les fientes d'oiseaux et de chauves-souris. Ils ont aussi pu être exposés à la leptospirose, une maladie bactérienne transmise par les animaux via leurs urines, en particulier les rats.

Les adolescents et leur entraîneur ont aussi été vaccinés contre le tétanos et la rage. Le risque d'avoir été mordus dans leur sommeil par des chauves-souris, vecteurs de la maladie, est cependant très faible.

Mais il n’est pas exclu qu’une coupure ou une éraflure pendant que les enfants se frayaient un chemin à travers les eaux de la grotte puisse causer une infection. "Ce qui nous inquiète le plus, ce sont les infections", a déclaré à Reuters un médecin impliqué dans l’opération de sauvetage. "Il y a toutes sortes de maladies dans la grotte, des chauves-souris, de l’eau contaminée, tout y est très sale."

Par ailleurs, les enfants ont pu être exposés à des maladies plus courantes, telles que la dysenterie ou la gastro-entérite, en buvant l’eau de la grotte. Enfin, les médecins ont fait savoir qu’ils surveillaient la santé mentale des garçons, en raison du stress auquel ils ont été confrontés en étant pris au piège sous terre et en ne sachant pas s’ils seraient ou non secourus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité