Publicité

QUESTION D'ACTU

Académie nationale de pharmacie

Anticancéreux, antibiotiques, vaccins : les Français souffrent d'une grave pénurie de médicaments

530 ruptures de stock de médicaments ont été signalées en France en 2017, soit une augmentation de 30% par rapport à 2016. Pour les anticancéreux, c’est par exemple le cas du 5FU ou de la vincristine. Pour les antibiotiques, il s’agit, entre autre, de l’amoxicilline.

Anticancéreux, antibiotiques, vaccins : les Français souffrent d'une grave pénurie de médicaments Canonzoom / istock

  • Publié 07.07.2018 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans un nouveau rapport, l’Académie nationale de pharmacie constate et déplore une dégradation de la disponibilité de médicaments, notamment les anticancéreux, les antibiotiques et les vaccins, couvrant des aires thérapeutiques essentielles. 530 ruptures de stock de médicaments ont été signalées en France en 2017, soit une augmentation de 30% par rapport à 2016.

Plus grave encore, il ne s’agit pas ici de produits nouveaux dont la non-disponibilité est associée, le plus souvent, à des problèmes économiques d'accès au marché durant les premières années de leur commercialisation, mais de produits anciens dont l’usage thérapeutique est bien établi et considéré comme ayant un apport majeur.

Pour les anticancéreux, c’est par exemple le cas du 5FU ou de la vincristine. Pour les antibiotiques, il s’agit, entre autre, de l’amoxicilline. "Parmi les anti-infectieux, la classe particulière des vaccins a également fait l'objet de ruptures de stock et/ou de tensions d'approvisionnement depuis 2015", ajoute l'ANSM.

"Les causes de ces ruptures d’approvisionnements sont multiples"

"Les causes de ces ruptures d’approvisionnements sont multiples et cela nécessite que de nombreux acteurs se coordonnent pour résoudre cette situation, au risque, si rien n’est fait de façon volontariste, de voir se dégrader encore davantage cette situation dans les prochaines années. Les États-Unis, confrontés au même problème, ont déjà réagi et mis en place des solutions qui semblent porter leurs fruits. Il est urgent que la France, et plus largement l’Union Européenne, prenne les mesures qui s’imposent pour le bien des patients qui vivent difficilement ces situations", explique encore l’académie nationale de pharmacie.

Pour faire face à la situation, le Sénat vient de créer une mission d'information. Son but : établir un état des lieux des ruptures de stocks et risques de ruptures de stocks pour les médicaments et les vaccins. Les élus devront aussi proposer des mesures permettant de remédier à cette situation, qu’ils jugent inacceptable.Les premières auditions ont eu lieu les 5 et 6 juillet derniers.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité