Publicité

QUESTION D'ACTU

Haletant

Lyon, Marseille, Paris : voici les 10 villes les plus polluées de France

Selon une nouvelle estimation, le trio Lyon-Marseille-Paris caracole en tête des villes les plus polluées avec des taux très élevés de particules fines dans l'air et des sites industriels fortement polluants.

Lyon, Marseille, Paris : voici les 10 villes les plus polluées de France kavram / stock

  • Publié 12.06.2018 à 13h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Lyon, Marseille, Paris, Roubaix, Strasbourg, Lille, Nice, Grenoble, Reims, Le Havre. Voici les dix villes les plus polluées de France, selon une nouvelle étude commanditée par Bonheur et Santé Magazine. L'ordre de citation correspond aux plus forts taux de pollution. 

Particules fines

"Le trio Lyon-Marseille-Paris caracole en tête avec des pics de pollution record, des taux très élevés de particules fines dans l'air et des sites industriels fortement polluants", notent les auteurs. "A contrario, nous avons également constaté de très bons élèves comme Vannes, Limoges ou Brest, villes dans lesquelles la qualité de l'air est très correcte tout au long de l'année." Si la qualité de l’eau et des sols ont bien été prise en compte, la pollution de l’air via les particules fines est le dénominateur commun des 10 premières agglomérations du classement, excepté le Havre.

40 000 décès par an

Les particules fines sont de petites particules transportées par l’air qui entrent au cœur des poumons et des voies respiratoires. Elles sont issues des activités industrielles, agricoles, du secteur du transport, mais aussi des installations de combustion, des activités domestiques ou encore du tabagisme.

En France, elles seraient à l’origine de plus de 40 000 décès par an, soit la troisième cause de mortalité, juste derrière le tabac et l’alcool. La pollution aux particules fines cause, entre autres, des accidents vasculaires cérébraux (AVC), des pathologies respiratoires, des maladies pulmonaires ou encore des cancers.

Maladies rénales

Selon une récente étude américaine présentée dans le cadre du congrès de l'American Society of Nephrology (ASN), plus de 10,7 millions cas de maladies rénales par an seraient directement imputables aux particules fines aux Etats-Unis. Benjamin Bowe, chercheur au centre d'épidémiologie clinique du système de santé VA (Saint Louis) et auteur principal de l'étude, avait précédemment démontré une association entre l'augmentation des niveaux de particules fines et le risque de développer une insuffisance rénale chronique (IRC).

La pollution de l’air augmente aussi les risques d’asthme, d’allergie, de perturbation des cylcles menstruels, d’altération de la qualité du sperm et de modification de l’ADN des enfants à naître. Rappelons qu’en cas de pic de pollution, le ministère de la Santé recommande d’éviter de pratiquer des activités sportives, de sortir moins souvent ou encore de contourner les axes routiers.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité