Publicité

QUESTION D'ACTU

Une histoire méconnue

Les cornflakes, à l'origine un remède contre la masturbation

Ces céréales sont servies pour le petit-déjeuner un peu partout sur la planète. Mais saviez-vous que leur inventeur, John Harvey Kellogg, fervent croyant, les a créées pour lutter contre la masturbation ?

Les cornflakes, à l'origine un remède contre la masturbation ipuwadol/iStock

  • Publié 29.05.2018 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les céréales que vous mangez au petit-déjeuner cachent un secret que vous êtes surement loin d’imaginer. Les cornflakes, pétales de maïs, ont été créées par un médecin américain qui voulait lutter contre la masturbation. 

En 1898, John Harvey Kellogg fabrique, avec son frère, les cornflakes. Ces grains de maïs sont cuits à la vapeur, puis ensuite aplatis entre deux rouleaux. Le médecin va décider de les intégrer au régime de ses patients au sanatorium de Battle Creek dans le Michigan. Pour ce docteur, une alimentation saine permet de lutter contre de multiples phénomènes, dont la masturbation qu’il condamne. Celle-ci serait, pour lui, la cause de nombreuses maladies, comme les cancers de l’utérus et les maladies urinaires, mais aussi de l’impuissance et de l’épilepsie. 

Une détestation de la masturbation liée à la religion 

John Harvey Kellogg était un fervent croyant, membre de l’Eglise adventiste du septième jour. Il défendait le "mouvement de la vie saine", qui militait pour l’importance de l’hygiène, de la propreté et de la pureté. Parmi les combats de ses partisans, la lutte contre le sexe sous toutes ses formes. Pour preuve, le Dr Kellogg n’a jamais eu de relations sexuelles avec sa femme. Il a fait de ses convictions un ouvrage Plain Facts for Old and Young: Embracing the Natural History and Hygiene of Organic Life (Faits simples pour les vieux et les jeunes : Comprendre l’histoire naturelle et l’hygiène de la vie organique).

On y trouve notamment des conseils pour les personnes obsédées par la masturbation, appelée aussi onanisme. Selon ce médecin, la nourriture trop grasse et trop épicée pouvait être la cause des besoins de masturbation. Il recommandait donc d’avoir un régime très simple pour les réduire. Les cornflakes faisaient complètement partie de ce type d’alimentation plus saine. 

Des méthodes parfois violentes

Pour son combat contre la masturbation, le Dr John Harvey Kellogg a mis au point d’autres méthodes. Il recommandait d’appliquer de l’acide carbolique sur le clitoris de la femme pour éviter toute excitation inhabituelle, et d’utiliser la circoncision comme remède contre la masturbation masculine. Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, l'onanisme a été largement condamné, le Dr Kellogg n’était pas le seul à inventer des systèmes pour l’empêcher. Certains médecins suggéraient de fouetter les femmes, voire de les brûler au fer rouge. Parfois, on faisait porter aux femmes des camisoles-corsets, et aux hommes des anneaux péniens. 

La masturbation a longtemps été condamnée, alors même qu’elle a des vertus. Elle permettrait de vivre une sexualité plus épanouie. Des chercheurs américains ont même montré qu’elle aiderait à réduire le risque de développer un cancer de la prostate. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité