Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Alimentation : les céréales de riz exposent les enfants à l'arsenic

Les enfants qui consomment le plus de riz, et notamment de céréales de riz, ont des concentrations d’arsenic dans leurs urines deux fois supérieures aux autres.

Alimentation : les céréales de riz exposent les enfants à l'arsenic bloggyboulga/Flickr

  • Publié 26.04.2016 à 15h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Les céréales de riz peuvent rentrer dans l’alimentation des bébés dès quatre mois, comme premier aliment solide. Des recherches ont pourtant tendance à montrer une corrélation entre l’arsenic présent dans le riz blanc et complet, et des atteintes du système immunitaire et du développement intellectuel des enfants.

Une nouvelle étude du Dartmouth College (Etats-Unis), publiée dans la revue JAMA Pediatrics, montre que les enfants qui mangent le plus de produits à base de riz présentent une concentration d’arsenic dans les urines deux fois supérieure à celle des enfant dont le régime alimentaire en est dénué.

Les chercheurs américains ont suivi 129 bébés pendant les douze premiers mois de leur vie, et ont surveillé leur régime alimentaire. A un an, ils ont prélevé un échantillon d’urine. Les bébés qui avaient les concentrations les plus hautes en arsenic étaient ceux qui avaient dans leur alimentation des céréales de riz.

Retard intellectuel

« L’arsenic est un cancérigène connu. Il peut augmenter les risques cardiovasculaires et atteindre le système immunitaire, entre autres, explique Margaret Karagas, épidémiologiste spécialisée dans les métaux toxiques au Dartmouth College, et auteure principale de l’étude. Les indices mènent à l’idée selon laquelle, même à des taux très faibles, l’exposition peut impacter la santé des jeunes enfants. »

En 2004, l’étude du quotient intellectuel d’une population d’enfants du Bengladesh exposés à l’arsenic dans l’eau potable avait révélé un certain retard intellectuel collectif. Une autre étude, plus récente, avait montré que les fœtus exposés à de l’arsenic in utero avaient un risque accru de développer des infections respiratoires dans les quatre premiers mois de leur vie.

Pour le riz blanc, l’Organisation mondiale de la santé recommande un taux maximal de 200 ng/g, et l’Union Européenne est plus sévère, car elle n’autorise pas plus de 100 ng/g pour les produits destinés aux enfants. Les céréales de riz destinées aux enfants pourraient, d’après les chercheurs du Dartmouth College, contenir de l’arsenic dans des proportions supérieures.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité