Publicité

QUESTION D'ACTU

Lutte contre la sédentarité

Pourquoi aller au travail en voiture augmente les risques de maladie cardiaque et d'AVC ?

Marcher, faire du vélo, ou même prendre les transports en commun diminue le risque de maladie cardiaque et d’accident cardio-vasculaire (AVC), en comparaison à la voiture. Tel est le résultat d’une étude menée par des chercheurs britanniques. 

Pourquoi aller au travail en voiture augmente les risques de maladie cardiaque et d'AVC ? DragonImages/iStock

  • Publié 24.05.2018 à 08h20
  • |
  • |
  • |
  • |


"Mangez, bougez", le slogan est de plus en plus connu en France. L’activité physique est nécessaire pour être en bonne santé. Des chercheurs ont estimé que la sédentarité a coûté 67,5 millards de dollars à l’échelle mondiale en 2013. Pour bouger plus, il faut marcher plus et faire du sport. Mais abandonner la voiture pour aller au travail pourrait aussi être une solution.

Une étude publiée récemment montre que le vélo, la marche et les transports en commun sont à privilégier. Ils permettent de réduire le risque de décès par maladie cardiaque ou par AVC. L'étude a été publiée dans la revue Heart du British Medical Journal

30% de risque en moins de mourir d’une maladie cardio-vasculaire

Les chercheurs à l’origine de cette étude viennent de trois universités britanniques : l’Université de Cambridge, l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres et le Collège Impérial de Londres. Les données de 358 799 personnes ont été étudiées sur une durée moyenne de 7 ans. Les deux-tiers des participants se rendaient au travail uniquement en voiture.

Les scientifiques ont séparé les modes de transport en deux catégories : la voiture et les modes plus actifs qui comprennent la marche, le vélo et les transports en commun. Ceux qui utilisaient ce second type de mode de déplacement avaient un risque réduit de 11% d’être atteint d’une maladie cardio-vasculaire et de 30% d’en mourir. La baisse du risque de mortalité lié à ces maladies était de 43% pour ceux qui utilisaient aussi ces modes de transports plus actifs en dehors des trajets domicile-travail. 

Un enjeu mondial 

La sédentarité est l’un des risques majeurs pour les années à venir. D’après l’Organisation mondiale de la santé, près de 31% des personnes de plus de 15 ans manquaient d’activité physique en 2015. Elle attribue 3,2 millions de décès chaque année à la sédentarité. En 2002, le ministère de la Santé a formulé des recommandations pour encourager les Français à pratiquer une activité physique. Pour les adultes, il faut faire 30 minutes de marche rapide par jour, au moins cinq fois par semaine, et pour les adolescents et enfants 60 minutes par jour. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité